NOUVELLES
26/06/2015 16:11 EDT | Actualisé 26/06/2016 01:12 EDT

"L'amour a gagné": des stars du spectacle et du sport célèbrent le mariage homosexuel

Les stars américaines du cinéma et de la chanson étaient nombreuses à célébrer sur les réseaux sociaux la légalisation du mariage homosexuel au niveau national par une décision vendredi de la Cour suprême des Etats-Unis.

Les vedettes de l'industrie du spectacle affichent majoritairement des tendances politiques progressistes et beaucoup soutiennent depuis des années le combat des homosexuels en faveur du droit au mariage.

La pop-star Katy Perry, personnalité la plus suivie au monde sur Twitter, s'est dite "vraiment encouragée à l'idée d'être américaine aujourd'hui. L'amour devrait vivre au-delà des étiquettes et de l'intolérance!".

Vendredi était un jour de victoire pour de nombreuses stars ouvertement homosexuelles, au premier rang desquelles la présentatrice Ellen DeGeneres qui a écrit un sobre "l'amour gagne".

Certains prenaient un ton plus militant comme l'acteur britannique Ian McKellen ("Le Seigneur des anneaux", "X-Men") ardent défenseur des droits des homosexuels.

"Félicitations, particulièrement à ceux qui ont défendu le droit à l'égalité", a-t-il écrit, ajoutant dans une vidéo: "Bien joué la Cour suprême. Il était temps".

Dans un monde du spectacle où avouer son homosexualité fait encore courir le risque de perdre une partie de son public, le chanteur sex-symbol latino Ricky Martin, qui a fait son "coming out" il y a quelques années, a tweeté: "SCOTUS (anagramme de la Cour suprême des Etats-Unis) vient d'annoncer que l'amour est égalitaire partout dans le pays #égalitéfaceaumariage".

Le réalisateur de documentaires politiques Michael Moore a constaté: "PLUS JAMAIS on ne parlera de +mariage homosexuel+. Ca s'appellera dorénavant +mariage+".

Il a aussi rappelé que "le président Obama et la sénatrice (Hillary) Clinton faisaient campagne contre le mariage gay en 2008. Les gens peuvent changer".

Dans le monde du sport, où le machisme est souvent roi et où très peu sont ouvertement homosexuels, certains grands noms se sont joints à la liesse, à l'instar de Landon Donovan, ex-champion de football: "Je suis si heureux pour tous les gens qui peuvent maintenant vivre leur vie comme ils l'entendent".

La plupart des sportifs qui s'exprimaient vendredi étaient toutefois eux-mêmes ouvertement gay, à l'instar de la légendaire championne de tennis Martina Navratilova.

Elle a écrit sur Twitter : "le 26 juin l'an dernier, anniversaire de ma femme Julia, la loi de défense du mariage (entre personnes de sexe opposé DOMA) était annulée. Cette année le droit au mariage entre personnes de même sexe devient un droit pour tous. Yeah!".

Le joueur de football Robbie Rogers, l'un des rares sportifs à afficher son homosexualité, a pour sa part rendu hommage aux "individus altruistes qui ont rendu ce jour possible".

Jason Collins, champion de basket-ball retraité qui fut le premier athlète à déclarer son homosexualité dans l'un des quatre grands sports aux Etats-Unis (baseball, football américain, basket-ball et hockey sur glace), s'est réjoui: "Quel jour de célébration!".

La décision de la Cour Suprême ne faisait toutefois pas l'unanimité. Le joueur de football américain Josh Robinson, a écrit "Alors que va-t-on dire d'un trentenaire qui aime votre enfant de dix ans? Ou quand un père aime son enfant de six ans? C'est différent?".

Face aux critiques reçues pour ces propos associant inceste et pédophilie à l'homosexualité, il a ajouté: "Au final chacun pense ce qu'il veut".

ved-rcw/elm