NOUVELLES
26/06/2015 15:50 EDT | Actualisé 26/06/2016 01:12 EDT

Au moins cinq Britanniques tués dans l'attentat en Tunisie

Au moins cinq Britanniques figurent parmi les 37 personnes tuées vendredi dans l'attentat contre un hôtel de Sousse en Tunisie, a annoncé le gouvernement britannique qui craint que ce bilan ne s'alourdisse encore.

Le ministre britannique des Affaires étrangères Philip Hammond a dit qu'il s'attendait à un nombre "élevé" de victimes britanniques à cause de la popularité de la station balnéaire tunisienne auprès des touristes du Royaume-Uni.

"Nous devons envisager qu'une proportion importante des tués et blessés soient Britanniques", a-t-il insisté lors d'une brève allocution à la sortie d'une réunion de crise à Londres.

Trente-sept personnes sont mortes et 36 autres ont été blessées dans l'attaque menée vendredi par un homme armé contre les clients de l'hôtel Riu Imperial Marhaba.

La chaîne à laquelle appartient l'hôtel a indiqué que parmi les 565 clients qui étaient enregistrés dans l'établissement le jour de l'attaque, la majorité était originaires "du Royaume Uni et d'Europe centrale".

Une Irlandaise âgée d'une cinquantaine d'années figure également parmi les étrangers tués, a annoncé le ministre irlandais des Affaires étrangères, Charlie Flanagan.

De nombreux témoignages de touristes britanniques continuaient à affluer vendredi soir, racontant des scènes de chaos. "C'était de la panique pure", a raconté Debbie Horsfall. Une autre vacancière, Olivia Leathley, a croisé une femme dont le mari venait de prendre une balle dans le ventre et était en sang sur la plage.

Un touriste gallois s'est jeté contre les balles, utilisant son corps comme bouclier pour protéger sa fiancée, a déclaré celle-ci. Il a été touché trois fois mais ses jours ne seraient pas en danger.

"Je suis révulsé par les attaques en Tunisie, en France et au Koweït. Nos pays sont unis pour combattre les horreurs du terrorisme", a réagi dans l'après-midi le Premier ministre britannique David Cameron.

"Mon coeur est aussi avec les familles de toutes les victimes britanniques de l'attaque terroriste en Tunisie", a-t-il tweeté un fois le premier bilan connu.

A Londres, la police a indiqué que les mesures de sécurité allaient être renforcées pour la Gay Pride, prévue samedi dans les rues de la capitale, et pour le "Armed Forces Day", une journée nationale en hommage aux forces armées.

Le Foreign Office a appelé les Britanniques sur place à Sousse à ne pas dévoiler l'endroit où ils se trouvent sur les réseaux sociaux ou dans leurs interviews aux médias.

Philip Hammond a annoncé que le Royaume-Uni avait envoyé une équipe consulaire à Sousse pour aider les victimes et leurs familles. Une autre réunion de crise Cobra est prévue samedi.

jk/dh/cr/