NOUVELLES
26/06/2015 14:00 EDT | Actualisé 26/06/2016 01:12 EDT

Attentat en France: que le site soit américain n'a "pas de signification" (ministre français)

Le fait que l'usine visée par l'attentat qui a fait un mort vendredi en France appartienne à un groupe américain n'a apparemment "pas de signification particulière", a estimé le ministre français de l'Economie Emmanuel Macron, en visite à Washington.

Que l'entrepôt de gaz industriels visé à Saint-Quentin-Fallavier, en Isère (sud-est), appartienne au groupe américain Air Products "n'a pas de signification particulière à mon avis à ce stade de l'enquête", a affirmé M. Macron, interrogé à l'issue d'une rencontre avec le secrétaire américain au Trésor Jack Lew.

"De toute évidence, ce point fera partie de l'enquête mais je ne pense pas que cela soit particulièrement pertinent", a ajouté le ministre.

M. Macron a évoqué l'attentat avec son homologue américain mais ce point précis de l'appartenance de l'usine à un groupe américain n'a pas été abordé, a-t-il précisé.

L'usine de Saint-Quentin-Fallavier appartient à Air Products, un groupe chimique américain basé en Pennsylvanie (est des Etats-Unis) et présent dans plus de 50 pays.

"Nous sommes extrêmement peinés et choqués par cette attaque terroriste", a poursuivi M. Macron.

"Cet attentat affreux nous rappelle le risque constant qui pèse dans notre pays comme d'autres pays amis", a-t-il déclaré ajoutant que "l'attentat qui s'est produit en Tunisie relève de la même logique".

Une attaque contre les clients d'un hôtel de la station balnéaire de Sousse en Tunisie a fait vendredi au moins 37 morts, dont des touristes étrangers.

"Ces événements nous rappellent que nous sommes dans une guerre contre le fondamentalisme et le terrorisme", a conclu le ministre, en présentant ses condoléances aux familles des victimes des deux attaques.

vmt/chr/are