NOUVELLES
26/06/2015 08:18 EDT | Actualisé 26/06/2016 01:12 EDT

Attentat en France : Madrid dénonce la "barbarie", Berlin la "haine aveugle"

L'Allemagne et l'Espagne ont condamné vendredi l'attentat contre une usine en France où un cadavre décapité a été retrouvé, fustigeant une "haine aveugle" et s'affirmant unis contre "la barbarie".

"Je condamne fermement l'attentat" commis en France. "Les démocrates feront toujours front contre la barbarie", a écrit Mariano Rajoy sur son compte twitter.

L'Allemagne et la France sont "unies contre la haine aveugle du terrorisme", a de son côté déclaré le ministre allemand des Affaires étrangères Frank-Walter Steinmeier.

"Nous condamnons dans les termes les plus durs cet acte de terrorisme et de fanatisme", a ajouté M. Steinmeier, dans un communiqué diffusé par ses services.

Le président français François Hollande a déclaré que l'attaque contre une usine dans l'Isère, dans l'est de la France, était "de nature terroriste dès lors qu'il a été retrouvé un cadavre décapité avec des inscriptions" sur les lieux.

De Bruxelles où il participait à un sommet européen, il a confirmé qu'un suspect avait été "arrêté" et "identifié", et évoqué un possible deuxième auteur dans cet attentat qui a fait un mort et deux blessés légers.

bur-ib/pmr/bds