NOUVELLES
26/06/2015 16:24 EDT | Actualisé 26/06/2016 01:12 EDT

Al-Jazeera annonce la mort d'un caméraman en Syrie

Un caméraman de 19 ans qui travaillait pour Al-Jazeera a été tué pendant qu'il couvrait les combats en cours dans la province syrienne de Deraa (sud), a indiqué vendredi la chaîne de télévision basée au Qatar dans un communiqué.

Mohammed al-Asfer est mort "après avoir été blessé pendant qu'il couvrait les combats dans le village de Manshiya" entre des rebelles et des forces du régime, indique le communiqué reçu par l'AFP.

Le jeune homme était un militant anti-régime de la province méridionale de Deraa, où a débuté le soulèvement contre le président Bachar al-Assad en 2011.

Son père avait été tué au début du soulèvement et par la suite, son frère avait également péri, sous les bombes de l'aviation du régime à Deraa, selon Al-Jazeera.

Mohammed al-Asfer lui même avait été blessé au début su soulèvement, pendant qu'il couvrait les heurts en tant que pigiste pour Al-Jazeera avant de devenir salarié de la chaîne de télévision panarabe. Il avait été soigné en Jordanie avant de retourner en Syrie.

"C'est un triste jour dans l'histoire d'Al-Jazeera. Nous avons perdu un jeune homme plein de vie et d'espoir, en dépit de l'ampleur de la catastrophe en Syrie", a déclaré le directeur général de la chaîne, Yasser Abou Hilala.

"Nous maintenons notre ligne éditoriale, qui soutient les aspirations du peuple syrien à la liberté, la paix et la dignité", a-t-il ajouté.

Quatre autres reporters d'Al-Jazeera ont été tués en Syrie depuis le début du conflit, la plupart dans la province de Deraa, selon la chaîne.

Au moins 230.000 personnes ont été tuées en quatre ans de conflit en Syrie.

bur-lyn/cnp/bpe