NOUVELLES
26/06/2015 14:19 EDT | Actualisé 26/06/2016 01:12 EDT

A New York, cotillons, cérémonies et drapeaux pour fêter le mariage gay

Avec cotillons et drapeaux arc-en ciel sur la façade de la mairie, New York a joyeusement célébré vendredi la légalisation historique du mariage homosexuel dans tous les Etats-Unis.

De nombreux couples homosexuels avaient tenu à marquer l'événement en se retrouvant devant le Stonewall Inn, bar historique, symbole de la lutte pour les droits des gays à Greenwich village à Manhattan. "Félicitations" disaient certains en s'embrassant. Plusieurs couples posaient devant l'enseigne du bar pour immortaliser la journée, d'autres se souhaitaient une joyeuse parade, avant la Gay Pride samedi à New York.

"Je ne m'attendais pas à ce que la décision soit si large. Je pensais que la Cour suprême allait dire que les Etats devaient reconnaître les mariages homosexuels prononcés dans un autre Etat, mais pas qu'elle prononcerait le droit de se marier dans tous les Etats. C'est énorme pour nous", a confié à l'AFP Cynthia Stallard, 30 ans, avocate, main dans la main avec sa femme Dana.

"Notre mariage est maintenant reconnu dans tout le pays, c'est incroyable. Nous allons juste pouvoir être un couple marié normal".

Certains dans la petite foule arboraient des drapeaux arc-en-ciel.

"Il était grand temps. Vous avez fait votre travail", affirmait haut et fort à l'attention de la Cour suprême JD Cerna, un comédien survolté de 49 ans.

"C'est un moment monumental dans l'Histoire", s'est aussi réjoui Jeremy Rye, 35 ans, travaillant dans les droits de l'homme. Il n'avait pas osé y croire jusqu'à l'annonce de la décision. "Je n'ai maintenant plus aucune excuse pour être célibataire", a-t-il plaisanté. Mais il s'est dit inquiet de possibles réactions négatives.

La mairie démocrate de New York a réagi en accrochant cinq drapeaux arc-en-ciel sur sa façade.

Et le maire Bill de Blasio, saluant lui aussi "une journée de joie pour tous les Américains", a annoncé qu'il allait marier deux couples de femmes en début d'après-midi sur les marches de la mairie. "Elles entreront dans l'Histoire comme deux des premiers couples à échanger leurs voeux dans un pays autorisant partout le mariage pour tous", a-t-il souligné.

bd/faa