NOUVELLES
25/06/2015 02:43 EDT | Actualisé 25/06/2016 01:12 EDT

Trois soldats saoudiens, un émirati tués à la frontière avec le Yémen

Trois soldats saoudiens et un émirati ont été tués lors d'opérations militaires à la frontière entre l'Arabie saoudite et le Yémen, selon la coalition militaire arabe dirigée par Ryad.

Deux soldats des forces terrestres ont trouvé la mort mercredi à l'heure de la rupture du jeûne musulman du ramadan, à la suite d'un tir d'obus en provenance du territoire yéménite dans la secteur de Jazan, a précisé le commandement de la coalition dans un communiqué publié par l'agence officielle saoudienne SPA.

Un garde-frontière a aussi été tué au poste frontalier d'Alab, dans la région d'Assir, selon la même source.

Lundi, un sous-officier des Emirats arabes unis, qui participe à la coalition, a été tué dans des échanges de tirs avec les rebelles chiites Houthis dans le secteur de Najrane, toujours à la frontière entre l'Arabie saoudite et le Yémen, selon ce communiqué.

Ces morts portent à plus de 40 le nombre de personnes, la plupart des militaires mais aussi des civils, tuées à la frontière entre les deux pays depuis le début le 26 mars d'une campagne aérienne sous commandement saoudien contre les Houthis au Yémen où ces rebelles se sont emparés de vastes territoires.

bur/mh/ras/jri