NOUVELLES
25/06/2015 06:33 EDT | Actualisé 25/06/2016 01:12 EDT

Myanmar: pas de changement à la Constitution, Suu Kyi écartée de la présidence

RANGOON, Myanmar - Le parlement du Myanmar a voté jeudi contre des changements à la Constitution qui auraient permis à la leader de l'opposition, Aung San Suu Kyi, de briguer la présidence du pays à l'élection de novembre prochain.Le statu quo garde donc intact le pouvoir de veto dont dispose l'armée du pays depuis 2008 en matière constitutionnelle.Aung San Suu Kyi, une lauréate du prix Nobel de la paix, dirige le parti Ligue nationale pour la démocratie qui est perçu comme une menace électorale pour le parti qui dirige actuellement le gouvernement du Myanmar.Mme Suu Kyi, qui est âgée de 70 ans, a avoué ne pas avoir été surprise par le résultat du vote des parlementaires, précisant que les gens qui s'opposaient au changement l'avaient démontré.La militante avait été placée en résidence surveillée en 1990 après avoir gagné les élections générales; elle n'a été libérée que 20 ans plus tard. Elle a été élue députée le 1er avril 2012 lors d'élections partielles remportées par son parti.