NOUVELLES
25/06/2015 08:03 EDT | Actualisé 25/06/2016 01:12 EDT

LNH : « Il n'y a aucun meilleur endroit que Québec » dit Harper

Le premier ministre Stephen Harper prend le parti de la ville de Québec dans la course pour l'obtention d'une nouvelle franchise de la Ligue nationale de hockey.

« Il n'y a aucun endroit meilleur pour une équipe de la Ligue nationale que cette ville, Québec », a laissé tomber Stephen Harper lors d'un passage à Québec jeudi matin, au lendemain de l'annonce d'une expansion possible de la LNH.

Le premier ministre canadien, « grand fan » de hockey, donne son appui à la Capitale, même si la ville de Markham, en banlieue de Toronto, pourrait elle aussi tenter sa chance.

Le premier ministre rappelle néanmoins qu'il s'agit d'une « décision privée » dans laquelle le gouvernement n'a aucun pouvoir.

Labeaume ravi

Les commentaires du premier ministre ne pouvaient que réjouir le maire de Québec. « J'aime son idée. Deux équipes au Québec et deux équipes en Ontario, ça a du bon sens! »

Le maire se félicite surtout que l'amphithéâtre soit prêt, alors que la Ligue donne son feu vert.

« Ce matin, en prenant mon café, je me demandais comment on se sentirait à Québec si on apprenait qu'il y a un processus d'expansion de démarré et qu'on n'ait pas d'amphithéâtre, qu'on n'ait pas pris la décision collective en 2009 de le bâtir. L'amphithéâtre nous permet d'être dans la course », soutient Régis Labeaume.

Québecor, le gestionnaire du Centre Vidéotron, a confirmé hier qu'il présentera une candidature à la LNH dans l'espoir de ramener une équipe professionnelle à Québec.  

Les demandes doivent être déposées entre le 6 juillet au 10 août.