NOUVELLES
25/06/2015 04:17 EDT | Actualisé 25/06/2016 01:12 EDT

La Thaïlande condamne pour lèse-majesté un homme atteinte de troubles mentaux

Un homme atteint de troubles psychiatriques a été condamné jeudi en Thaïlande à trois ans et quatre mois de prison pour avoir diffamé la famille royale, protégée par une loi de lèse-majesté des plus restrictives au monde.

L'homme, âgé de 45 ans et originaire de la province de Phetchabun, dans le nord de la Thaïlande, était jugé mercredi pour l'envoi d'un email depuis l'Espagne il y a quatre ans.

Un psychologue a déclaré lors du procès que le prévenu souffrait d'une maladie mentale, mais était apte à subir son procès et était conscient de ses actes au moment de l'infraction.

"L'accusé ne peut pas prouver qu'il était incapable de se contrôler quand il a envoyé l'email," a déclaré le juge pendant l'audience. L'homme a nié avoir enfreint la loi sur la diffamation royale mais a reconnu avoir envoyé l'email en question.

En mai, une femme souffrant de troubles mentaux avait été également condamnée en appel pour lèse-majesté après "comportement inapproprié envers un portrait du roi".

Fin mars, un homme avait été condamné à 25 ans de prison pour avoir publié sur Facebook des messages jugés diffamatoires pour la monarchie, une des peines les plus sévères de ces dernières années et un "signe inquiétant" aux yeux des défenseurs des droits de l'Homme.

L'autocensure concernant la loi de lèse-majesté en Thaïlande est très forte, y compris parmi les médias étrangers. Selon l'article 112 du code pénal thaïlandais, toute personne offensant le roi, la reine, son héritier ou le régent est passible de peines allant jusqu'à 15 ans d'emprisonnement.

Depuis leur prise de pouvoir par un coup d'Etat en mai 2014, les militaires ont fait de la lutte contre le crime de lèse-majesté leur cheval de bataille, dans un contexte de grande incertitude liée à la succession du roi Bhumibol Adulyadej, 87 ans.

Les poursuites et condamnations pour lèse-majesté sont en constante augmentation depuis.

tp/tib