NOUVELLES
25/06/2015 11:44 EDT | Actualisé 25/06/2016 01:12 EDT

La Serbie critique la Hongrie qui veut construire un mur à la frontière

BELGRADE, Serbie - La Serbie a dénoncé la Hongrie quant à son intention de construire une barrière à la frontière pour diminuer l'afflux d'immigrants illégaux. Elle a appelé l'Union européenne (UE) à intervenir pour empêcher la construction de ce qu'elle qualifie de nouveau «mur de Berlin».Ignorant les critiques de la communauté internationale, le gouvernement hongrois de centre-droite a annoncé qu'il irait de l'avant pour ériger une barrière temporaire près de la frontière au sud du pays, à proximité de la Serbie. Une décision qui laisse le gouvernement serbe amer parce qu'il souhaite se rapprocher de l'UE plutôt que de s'isoler de ses membres.Le ministre serbe des Affaires étrangères a affirmé jeudi que l'Europe devait choisir à savoir si la construction de murs entre les pays appartenait au passé ou à l'avenir. Il s'est montré navré qu'un nouveau mur soit construit plus de 25 ans après la chute de celui à Berlin.Son homologue grec s'est aussi vivement opposé à la décision des Hongrois. Selon Nikos Kotzias, cet enjeu concerne tout l'Europe et pas seulement la Serbie, la Hongrie et la Grèce.M. Kotzias, dont le pays a été touché par une arrivée massive de migrants en provenance du Moyen-Orient et de l'Afrique, a indiqué que l'UE devait s'en mêler avant que le problème ne s'aggrave.Cette année, plus de 60 000 migrants ont quitté leur pays ravagé par la guerre et la pauvreté pour se rendre en Hongrie en utilisant la route des Balkans et en traversant par la frontière serbe.