NOUVELLES
25/06/2015 11:23 EDT | Actualisé 25/06/2016 01:12 EDT

La canicule a fait plus de mille morts au Pakistan

La canicule qui sévit dans le sud du Pakistan a fait plus de 1000 morts dans la grande ville portuaire de Karachi, où les morgues sont pleines et les hôpitaux débordés, a annoncé jeudi l'organisation caritative Edhi Foundation.

La température a atteint 45 °C le weekend dernier dans cette capitale financière qui est aussi la plus grande ville du pays avec ses quelque 20 millions d'habitants. Il s'agit de la pire canicule dans cette ville depuis 1979.

La situation a été aggravée par des coupures de courant et le début du mois de jeûne du ramadan, mois lors duquel les musulmans pratiquants s'abstiennent de manger et boire du lever au coucher du soleil.

Plusieurs dignitaires religieux ont d'ailleurs appelé les plus fragiles à ne pas jeûner, notamment à Karachi, en rappelant que cela était permis par le Coran « pour préserver la santé de ceux qui risquent de tomber malades ou mourir. »

La plupart des victimes, en grande majorité des personnes âgées et pauvres, ont succombé aux conséquences de la déshydratation.

Au total, selon des responsables hospitaliers, plus de 80 000 personnes ont été soignées dans les hôpitaux depuis le weekend dernier pour des coups de chaleur, suffocations et déshydratations.

Jeudi, la température a baissé à 34 °C, donnant un répit à la population.

Cette canicule survient un mois après celle qui a fait près de 2000 morts en Inde, la seconde canicule la plus importante de l'histoire de ce pays.