NOUVELLES
25/06/2015 11:30 EDT | Actualisé 25/06/2016 01:12 EDT

L'accusation de polygamie maintenue contre Winston Blackmore

La Cour suprême de la Colombie-Britannique a rejeté la demande d'un chef d'une secte polygame, Winston Blackmore, d'annuler l'accusation de polygamie portée contre lui en 2014.

Son avocat Joe Arvay avait soulevé devant le tribunal une technicité juridique en défense de son client. Il avait aussi affirmé que la province avait mal agi en nommant une série de procureurs jusqu'au moment où le gouvernement obtenait enfin l'accusation de polygamie souhaitée.

M. Blackmore fait partie de quatre personnes qui doivent répondre à des accusations de polygamie. Il est accusé d'avoir épousé 24 femmes à Bountiful, dans le sud-est de la province.

En 2009, la Cour suprême de la Colombie-Britannique avait rejeté des accusations de polygamie auxquelles faisait face M. Blackmore et un autre chef de la secte, James Oler. Cependant, de nouvelles accusations ont été déposées l'année dernière contre M. Blackmore, dont une qui l'accuse d'avoir illégalement déplacé un enfant de moins de 16 ans à l'extérieur du Canada, dans le but de commettre des actes violant le Code criminel.