NOUVELLES
25/06/2015 12:44 EDT | Actualisé 25/06/2016 01:12 EDT

Israël libère un haut responsable du Hamas, arrêté il y a un an

Israël a libéré jeudi un haut responsable du Hamas, arrêté il y un an comme des centaines d'autres Palestiniens après l'assassinat de trois étudiants israéliens, a annoncé le mouvement islamiste sur son site internet.

Hassan Youssef, l'un des fondateurs du Hamas, a passé des années dans les geôles israéliennes et a été élu en 2006 au Parlement palestinien alors qu'il était en prison. Le Hamas a indiqué qu'il avait toujours travaillé pour la branche politique du mouvement.

M. Youssef est notamment connu pour avoir déshérité son fils, qui avait admis avoir travaillé comme informateur pour le Shin Beth, le service israélien de sécurité intérieure, sous le nom de code "Le prince vert", durant la seconde intifada (soulèvement palestinien, 2000-2005).

Contactée par l'AFP au sujet de cette libération, survenue après un an de détention administrative, l'armée israélienne n'a pas donné suite dans l'immédiat.

M. Youssef avait été arrêté en juin 2014 dans le cadre d'une vague d'interpellations de plusieurs centaines de Palestiniens, en majorité membres du Hamas, en Cisjordanie occupée, après l'enlèvement et l'assassinat de trois jeunes Israéliens, attribués par les autorités israéliennes au mouvement islamiste.

Ces assassinats puis le meurtre en représailles d'un adolescent palestinien enlevé à Jérusalem-Est avaient fait monter la tension, conduisant à une nouvelle guerre meurtrière entre Israël et le Hamas dans la bande de Gaza, en juillet et août 2014.

La détention administrative est une pratique héritée de l'époque du mandat britannique (1920-1948), qui permet de maintenir une personne en détention sans inculpation ni jugement, en vertu d'ordonnances militaires renouvelables indéfiniment.

jad/mjs/mm/cco/cnp