DIVERTISSEMENT
25/06/2015 03:18 EDT | Actualisé 25/06/2015 03:22 EDT

Films à l'affiche le 26 juin 2015 (PHOTOS)

Mediafilm.ca

Sortie au cinéma prévue? Découvrez les films à l'affiche cette semaine!

Le Huffington Post Québec et Mediafilm.ca vous présentent les films qui prennent l'affiche cette semaine au Québec:

Galerie photo Films de la semaine - 26 juin 2015 Voyez les images

FIDELIO - L'ODYSSEE D'ALICE

France. 2014. 97 min.

Drame de moeurs de Lucie Borleteau avec Ariane Labed, Melvil Poupaud, Anders Danielsen Lie, Pascal Tagnati, Corneliu Dragomirescu, Jean-Louis Coulloc'h.

Alice est appelée à remplacer, sur le porte-conteneurs Fidelio, un mécanicien récemment décédé. À bord, elle retrouve Gaël, un ancien petit ami devenu le capitaine du navire, et plonge dans le journal intime du défunt, un homme malheureux en amour. Témoin des amitiés mais aussi des conflits qui surgissent au sein de cet équipage masculin constitué de nombreux travailleurs étrangers, la mécano cumule les aventures avec détachement. Au fil de ce voyage la conduisant de Marseille au port de Gdansk, en mer Baltique, le coeur d'Alice tangue entre la douceur de son incartade amoureuse avec l'officier toujours épris d'elle et les remords éprouvés envers Félix, son fiancé resté à quai.

Ce portrait intimiste de la vie en mer profite de l'énergie d'Ariane Labed (ATTENBERG), qui apporte une belle insouciance au personnage d'Alice. Si le récit manque de tonus, il est cependant relevé par la richesse des images tournées en CinémaScope et par le montage sonore mettant en relief le flot des vagues et le bruit constant des machines.

THE GREAT MUSEUM

Autriche. 2013. 94 min.

Documentaire de Johannes Holzhausen.

Entre 2012 et 2013, la salle Kunstkammer du Musée d'Histoire de l'Art à Vienne a été entièrement restaurée. En compagnie des administrateurs et des restaurateurs, des gardiens et des curateurs, ce documentaire nous fait assister à l'aboutissement de ce vaste projet.

Dans la pure tradition du cinéma direct, Johannes Holzhausen nous fait voir l'envers du décor avec élégance et dynamisme. Profitant d'une direction photo vive et lumineuse et d'un montage serré, il dépoussière certains clichés (élitisme, ringardise) afin de redonner un visage humain au musée, tout en mettant en valeur la beauté des objets qui y sont exposés.

MAX

États-Unis. 2015. 111 min.

Aventures de Boaz Yakin avec Josh Wiggins, Robbie Amell, Thomas Haden Church, Lauren Graham, Jay Hernandez.

Lorsque son maître Kyle trouve la mort dans une embuscade en Afghanistan, Max, un chien de guerre, est rapatrié au Texas où la famille du défunt le sauve de l'euthanasie à laquelle il était promis. Signe encourageant: l'animal traumatisé et agressif semble apprécier le jeune et taciturne Justin, frère cadet de Kyle. Aidé par ses amis, le garçon travaille à la lente réhabilitation de ce berger belge malinois lorsque Tyler, un ancien compagnon d'armes de Kyle, vient demander du travail à son père. Désirant jouer au héros, Justin traque Tyler et découvre que celui-ci trempe dans le trafic d'armes. Cependant, sa filature tourne mal, et le garçon se retrouve dans une fâcheuse situation dont il ne saurait s'extirper sans l'assistance de Max.

Pour parvenir à ses fins, ce film d'aventures plus sentimental que trépidant abuse de la contre-plongée et des accords mielleux. Malgré deux batailles de chiens bien filmées et quelques répliques amusantes, le jeu figé des acteurs et le développement incohérent du thème de l'héroïsme empêchent ce drame familial d'atteindre le niveau d'intensité voulu.

TED 2

États-Unis. 2015. 115 min.

Comédie fantaisiste de Seth MacFarlane avec Mark Wahlberg, Jessica Barth, Morgan Freeman, Amanda Seyfried, Patrick Warburton, Liam Neeson.

Ted, un ourson en peluche, épouse en justes noces Tami-Lynn, qui travaille avec lui dans une épicerie de Boston. Mais devant son incapacité à lui faire un enfant, il demande à son vieil ami John de l'aider à recueillir la semence de géniteurs potentiels. À la suite d'une série d'échecs, Ted et Tammy-Lynn optent enfin pour l'adoption. Or, leur demande est rejetée au motif que Ted n'est pas considéré comme une personne aux yeux de la loi. John, divorcé amer, convainc l'ourson de porter sa cause devant les tribunaux en retenant les services de Samantha, une avocate inexpérimentée aux charmes de laquelle il n'est pas du tout insensible. Tout ce beau monde ignore toutefois qu'un plan machiavélique se prépare pour garantir l'échec de leur démarche.

Les composantes et éléments comiques imaginés par Seth MacFarlane dans le premier film sont reproduits, quasiment à l'identique, dans cette production qui, dans le processus, a perdu sa verve et son originalité. Le récit éparpillé, qui traîne en longueur, est cependant chargé d'excellents gags, livrés par des interprètes s'en donnant à coeur joie.

THE WOLFPACK

États-Unis. 2015. 80 min.

Documentaire de Crystal Moselle.

Depuis toujours, les six frères Angulo et leur petite soeur Vishnu vivent confinés dans leur appartement du Lower East Side de Manhattan. Musicien raté, leur père d'origine péruvienne refuse de se trouver un emploi sous prétexte que le travail est synonyme d'esclavage. Ex-hippie, son épouse Suzanne se charge de faire la classe à la maison à leurs enfants à qui ils ont donné des noms sanskrits. Tandis que Vishnu s'isole dans son propre univers, les six frères vont à la rencontre du monde à travers des films américains tels que leur fétiche RESERVOIR DOGS, BATMAN BEGINS et NO COUNTRY FOR OLD MEN. Les connaissant par coeur, ils s'amusent à en retranscrire les dialogues et à les jouer, à grands renforts de costumes et d'accessoires fabriqués de leurs mains. Leur destin bascule le jour où, affublé d'un masque du meurtrier fou de la série HALLOWEEN, Mukunda, 20 ans, s'échappe de l'appartement.

De facture modeste mais fortifiée par des passages troublants et une atmosphère étouffante et mélancolique, cette plongée intimiste et respectueuse dans une cellule familiale en marge de la société brosse le portrait anxiogène d'une Amérique où le rêve peut à tout moment basculer dans le cauchemar kafkaïen.

THE YES MEN ARE REVOLTING

Pays-Bas. 2014. 91 min.

Documentaire de Andy Bichlbaum,Mike Bonanno,Laura Nix.

La troupe humoristique The Yes Men orchestre canulars et faux communiqués de presse dans le but de dénoncer les périls liés à l'environnement et à la délinquance corporatiste.