NOUVELLES
25/06/2015 07:55 EDT | Actualisé 25/06/2016 01:12 EDT

Évadés aux États-Unis: un autre employé de la prison sera accusé

PLATTSBURGH, États-Unis - Un autre employé de la prison à sécurité maximale de l'État de New York d'où s'étaient évadés deux prisonniers au début du mois sera accusé. L'agent correctionnel Gene Palmer aurait livré aux détenus un paquet de viande congelée dans lesquels étaient dissimulés des outils.L'avocat de l'employé a indiqué que son client était conscient qu'il n'aurait pas dû donner la viande en question aux prisonniers et qu'il s'était excusé pour sa faute. Andrew Brockway a affirmé cependant que M. Palmer ignorait la présence des objets de contrebande dans la marchandise et qu'il ne savait pas non plus que les détenus avaient l'intention de prendre la fuite.Gene Palmer travaillait au centre correctionnel Clinton à Dannemora où étaient détenus David Sweat et Richard Matt, qui ont été portés disparus le 6 juin dernier.L'employé a été libéré de la prison du comté de Clinton au début de la nuit de jeudi après avoir déboursé une caution de 25 000 $ US. Il avait comparu devant un juge à Plattsburgh en lien avec les accusations de promotion d'activités de contrebande, d'altération d'éléments de preuve physique et de méfait qui pèsent contre lui. Il plaidera non-coupable à toutes les accusations jeudi, a révélé son avocat.Une autre employée de la prison, Joyce Mitchell a aussi été accusée parce qu'elle aurait aidé les meurtriers à s'évader. La professeure de couture a plaidé non-coupable, mais elle reste détenue.Selon le procureur du comté de Clinton Andrew Wylie, Mme Mitchell aurait dissimulé notamment des lames de scie à métaux et un tournevis dans la viande, qu'elle aurait placée dans le réfrigérateur. M. Palmer aurait ensuite amené le paquet aux détenus dans une section de la prison qui leur permet de cuisiner leurs propres plats.À l'aide d'outils électriques, les deux prisonniers pour meurtre ont découpé le mur d'acier à l'arrière de leurs cellules, rampé le long d'une passerelle, défoncé un mur de briques et coupé le cadenas et la chaîne d'une plaque d'égout à l'extérieur de la prison. Ils ont aussi dû découper une ouverture pour entrer dans un tuyau de vapeur, puis une autre pour en sortir.David Sweat, 34 ans, purgeait une peine de prison à vie sans possibilité de libération conditionnelle pour avoir tué un shérif adjoint en 2002. Richard Matt, 48 ans, a été condamné à au moins 25 ans de prison pour avoir enlevé, tué et démembré son ancien patron en 1997.M. Palmer continue à collaborer avec les autorités qui recherchent toujours les deux évadés, a indiqué son avocat. Les policiers, qui croient que les deux hommes sont armés, sont convaincus qu'ils ont passé du temps à un camp de chasse situé à quelque 32 kilomètres du centre correctionnel.