NOUVELLES
25/06/2015 04:10 EDT | Actualisé 25/06/2016 01:12 EDT

Albanie: poursuite de l'opération policière à Lazarat, "royaume du cannabis"

La police albanaise, qui mène une opération de large envergure contre des trafiquants de drogue à Lazarat, est entrée jeudi matin, après une nuit calme, dans le centre du village et procède à des contrôles détaillés, a rapporté un photographe de l'AFP.

Les forces de l'ordre fouillent les maisons et les véhicules et procèdent à des contrôles d'identité des habitants.

Dans la nuit de mercredi à jeudi la police a arrêté 12 personnes soupçonnées d'être impliquées dans l'accrochage de mercredi matin qui a fait un mort et deux blessés dans les rangs des forces de l'ordre.

Plus de 400 policiers, appuyés par des hélicoptères de l'armée, sont engagés dans cette opération contre ce village considéré comme un bastion des trafiquants de drogue.

Aucun incident n'a été signalé dans la nuit, selon des témoins.

La police a publié une liste de 21 personnes, dont 15 âgées de 17 à 22 ans, qui font partie du groupe suspecté d'avoir ouvert le feu sur les forces de l'ordre qui avaient pour mission d'effectuer des contrôles dans le village connu sous le nom de "royaume du cannabis".

Le ministre albanais de l'Intérieur, Saimir Tahiri, a averti mercredi soir que "les criminels et les terroristes qui ont tiré contre la police auraient droit à une réponse sévère de l'État".

Les autorités albanaises ont mené, en juin dernier, une opération de large envergure à l'issue de laquelle elles ont réussi à prendre le contrôle de Lazarat, à 240 km au sud de Tirana.

La police, qui a depuis un an renforcé sa lutte contre les trafiquants de drogue dans cette région frontalière de la Grèce, avait détruit à l'époque tous les plants de cannabis et procédé à des arrestations.

Quinze trafiquants de drogue et 88 habitants de Lazarat sont depuis sous le coup de poursuites judiciaires et doivent comparaître dans les jours à venir devant un tribunal.

Selon un rapport de la police italienne, Lazarat produisait avant cette opération quelque 900 tonnes de cannabis par an, d'une valeur estimée à 4,5 milliards d'euros au prix de vente, soit près du tiers du Produit intérieur brut (PIB) de l'Albanie.

bme-mat/jh