NOUVELLES
24/06/2015 07:49 EDT | Actualisé 25/06/2015 06:27 EDT

Le gardien Carey Price réalise le triplé

ASSOCIATED PRESS
Montreal Candiens' Carey Price poses with trophies for awards he won at the NHL Awards show Wednesday, June 24, 2015, in Las Vegas. Form left are the William M. Jennings trophy, the Vezina Trophy, the Ted Lindsay Award trophy and the Art Ross trophy. (AP Photo/John Locher)

Carey Price est devenu, mercredi soir à Las Vegas, le premier gardien depuis Dominik Hasek en 1997 et 1998 à obtenir les trophées Vézina, Hart et Ted Lindsay remis au joueur par excellence selon ses pairs de l'AJLNH.

Price est aussi le premier gardien à gagner les trophées Hart et Vézina au cours d'une même saison depuis José Théodore en 2002.

Pour le Vézina, Price a été préféré au gardien du Wild du Minnesota Devan Dubnyk et à celui des Predators de Nashville Pekka Rinne.

Pour le Hart, remis au joueur par excellence, il a devancé le capitaine des Capitals de Washington Alex Ovechkin et John Tavares des Islanders de New York.

Price a aussi eu la faveur de ses pairs qui choisissent le meilleur de leur profession, à qui on remet le trophée Ted Lindsay. Ovechkin et Jamie Benn des Stars de Dallas étaient les deux autres finalistes pour cet honneur.

Ovechkin s'est contenté, avec ses 53 buts, un sommet dans le circuit, du trophée Maurice-Richard qui lui revenait pour la cinquième fois. Benn, de son côté, a été le meilleur pointeur de la ligue, ce qui lui a valu le trophée Art Ross.

Price a savouré 44 victoires cette saison, brisant du même coup le record de concession appartenant à Jacques Plante et Ken Dryden. Sa moyenne de buts alloués de 1,96 et son taux d'efficacité de ,933 lui ont permis de trôner au premier rang dans ces catégories parmi tous les gardiens du circuit Bettman. En vertu du moins grand nombre de buts alloués, Price a aussi hérité, conjointement avec Corey Crawford des Blackhawks, du trophée William Jennings.

Norris

Le capitaine des Sénateurs d'Ottawa Erik Karlsson a mis la main sur son deuxième trophée Norris. P.K. Subban du Canadien et Drew Doughty des Kings de Los Angeles lui livraient la lutte pour le titre de meilleur défenseur.

Frank J. Selke

Pour la troisième fois de sa carrière, Patrice Bergeron des Bruins de Boston s'est vu remettre le trophée Frank J. Selke, comme attaquant déployant les plus belles qualités défensives. Jonathan Toews des Blackhawks et Anze Kopitar des Kings étaient aussi en lice. Toews a au moins pu se consoler avec le trophée Mark Messier décerné au joueur affichant les qualités d'un chef sur la glace et dans sa communauté.

Jack Adams

Sans surprise, Bob Hartley des Flames de Calagary a remporté le trophée Jack Adams remis à l'entraîneur par excellence. Peter Laviolette des Predators de Nashville et Alain Vigneault des Rangers de New York étaient les deux autres candidats.

Calder

L'attaquant des Sénateurs d'Ottawa Mark Stone et celui des Flames de Calgary Johnny Gaudreau ont fait chou blanc au titre de recrue par excellence. Le défenseur Aaron Ekblad des Panthers de la Floride leur a ravi le trophée Calder.

Lady Bing

Jiri Hudler des Flames est le récipiendaire du trophée Lady Bing qui symbolise l'amalgame des habiletés et de l'esprit sportif. Pavel Datsyuk des Red Wings de Détroit et Anze Kopitar complétaient le trio de finalistes.

Masterton

Devan Dubnyk n'est pas parti les mains vides de Las Vegas puisqu'on lui a décerné le trophée Bill Masterton qui récompense la persévérance et l'engagement dans sa discipline. Le gardien du Wild a été choisi aux dépens de celui des Sénateurs, Andrew Hammond, et du défenseur des Penguins de Pittsburgh, Kristopher Letang.

Galerie photo Le hockey du bon vieux temps Voyez les images