NOUVELLES
20/06/2015 14:44 EDT | Actualisé 20/06/2016 01:12 EDT

Un diplomate africain échappe à la justice canadienne

Un diplomate africain en poste à Ottawa échappe à la justice, alors que le ressortissant de Madagascar est accusé de conduites avec facultés affaiblies.

C'est que son pays refuse de lever l'immunité diplomatique. Jigot Lahiniriko-Cisneros a été arrêté le 13 octobre dernier à Gatineau.

Il aurait accroché une voiture dans un stationnement. Deux accusations pour conduite avec facultés affaiblies sont alors portées contre le diplomate de Madagascar, en poste depuis déjà quelques années à Ottawa.

Mais les démarches devant le tribunal sont bloquées, puisque l'ambassade de Madagascar refuse de lever l'immunité diplomatique de l'accusé.

Le Malgache de 32 ans, qui est responsable du protocole au sein de l'ambassade africaine, demeure donc intouchable aux yeux de la loi.

L'ambassade de Madagascar avoue être fort embarrassée par cette affaire. Elle affirme qu'il s'agit d'une première infraction pour son employé et demande la clémence du Canada.

De son côté, la position du gouvernement canadien en ce qui a trait à la conduite d'un véhicule avec facultés affaiblies par un membre du corps diplomatique est très claire, c'est tolérance zéro.

Le Canada pourrait suspendre pendant un an le privilège de conduire de Jigot Lahiniriko-Cisneros. Des accusations contre des diplomates demeurent quand même rares au pays.

D'après les informations de Pascale-Marie Dufour