NOUVELLES
19/06/2015 22:30 EDT | Actualisé 19/06/2016 01:12 EDT

Spieth se distingue une fois de plus mais Johnson et Reed lui tiennent tête

UNIVERSITY PLACE, États-Unis - Jordan Spieth semble avoir pris goût à la première place lors de tournois majeurs. Sauf que cette fois-ci, deux de ses compatriotes ne semblent pas prêts à lui céder tout le plancher.Après avoir inscrit une ronde de 65 qui lui a permis de se hisser en tête avec le Suédois Henrik Stenson jeudi, l'Américain Dustin Johnson trônait toujours au sommet du classement provisoire de l'Omnium des États-Unis vendredi, sur l'éprouvant parcours de Chambers Bay, dans le Nord-Ouest Pacifique.À la recherche d'un premier titre majeur en carrière, Johnson a retranché un coup à la normale lors des 16 premiers trous, et il partageait le premier rang avec Patrick Reed à moins-6, un coup devant Spieth. Reed s'est manifesté grâce à un oiselet au 11e trou, immédiatement suivi d'un aigle, qui lui ont permis temporairement de prendre les devants, à moins-7. Il a cependant perdu cette avance avec un boguey au 13e.Spieth, qui a mené le Tournoi des Maîtres de fil en fil il y a un peu plus de deux mois, a joué 67 vendredi, trois coups sous la normale, pour un dossier cumulatif de 135. Le Sud-Africain Branden Grace a lui aussi signé une carte de 67 pour un total de 136, et il occupait seul le quatrième échelon. Stenson, qui a amorcé sa ronde en milieu d'après-midi au sein du même trio que Johnson, a glissé à quatre coups des comeneurs.Comme il fallait s'y attendre après leurs difficiles rondes de jeudi, Tiger Woods et Rickie Fowler ont tous deux été éliminés vendredi. Woods a dû se contenter d'un score de 76, à peine mieux que son 80 de la veille, pour un total de 156. Quant à Fowler, il a inscrit un score de 73 après avoir joué 81 jeudi.Le seuil de qualification se trouvait à plus-4, et s'il se maintient à ce score, Brad Fritsch, l'un des deux Canadiens inscrits au tournoi, participera aux rondes du week-end. Fritsch a joué 74 vendredi, après son score de 70 jeudi. L'autre Canadien est David Hearn et avec un trou à jouer, il présentait une fiche cumulative de plus-6.Day s'affaisseLa journée de vendredi a par ailleurs été marquée par un incident inquiétant, lorsque l'Australien Jason Day a été victime d'étourdissements au point de s'effondrer au sol alors qu'il s'apprêtait à compléter son dernier trou.Day, qui a déjà fait face à des problèmes liés au vertige, affichait un dossier de moins-3 pour l'ensemble du tournoi lorsqu'il s'est approché de sa balle, qui se trouvait dans la fosse de sable près du vert du 9e trou, une normale-3.Soudainement, Day est tombé à sa gauche, tentant d'amortir sa chute avec ses mains. Sa tête a donné contre le sol et il est demeuré inerte pendant plusieurs minutes.«Je me suis retourné, et il était là, étendu», a raconté Spieth, l'un de ses deux partenaires de jeu.Day est resté couché sur le dos pendant que des membres de l'équipe médicale prenaient soin de lui. Il a finalement réussi à se lever, avec de l'aide et toujours secoué, et a choisi de compléter sa ronde.Le populaire Australien a peiné pour se rendre dans la fosse de sable, ses mains tremblotantes. Day a expédié sa balle sur le vert, mais a eu besoin de deux roulés pour compléter le trou.En soirée, Bud Martin, l'agent de Day a annoncé que l'Australien souffrait d'une maladie nommée «vertige positionnel paroxystique bénin», un vertige de type rotatoire qui survient soudainement et à la suite d'un changement de position de la tête.«Il a été traité par les médecins Robert Stoecker et Charles Souliere et il récupère confortablement. Son état de santé fait l'objet d'une étroite supervision, et il espère compléter les rondes finales de l'Omnium des États-Unis ce week-end», a-t-il aussi précisé.