NOUVELLES
20/06/2015 10:26 EDT | Actualisé 20/06/2016 01:12 EDT

Lewis Hamilton devance Nico Rosberg et décroche la pole du GP d'Autriche

SPIELBERG, Autriche - Le meneur au classement des pilotes, Lewis Hamilton, s'élancera de la pole position au Grand Prix d'Autriche après avoir de nouveau devancé son coéquipier chez Mercedes Nico Rosberg lors de la séance de qualifications présentée samedi.Hamilton a quitté les puits vers la fin de la séance et a enregistré un temps d'une minute et 8,455 secondes, soit deux dixièmes de seconde de moins que Rosberg. Il s'agissait de la 45e pole du pilote britannique, ce qui lui permet de se retrouver à égalité en troisième place de l'histoire en compagnie du quadruple champion du monde Sebastian Vettel.«J'aurais préféré avoir ses championnats du monde plutôt que les poles positions, a admis Hamilton, qui vise un troisième titre en carrière. Mais j'y travaille.»Vettel, qui avait obtenu le meilleur chrono des deuxième et troisième séances d'essais libres, a réussi le troisième temps sur Ferrari, devant le pilote Williams Felipe Massa.Hamilton, qui se trouvait physiquement derrière Rosberg à un certain moment en qualifications, a entamé son dernier tour alors qu'il restait une minute au cadran, mais il a effectué un tête-à-queue et a abouti dans le bac à gravier. «J'ai poussé un peu trop et bloqué les pneus arrières. Après ça, je me suis dit 'c'est probablement là que je l'ai échappée', a commenté Hamilton. De manière générale, ce fut une mauvaise séance de qualifications pour moi. Mais je suis reconnaissant.»La séance s'est terminée abruptement pour Rosberg.Rosberg avait une opportunité en or de devancer Hamilton pour la deuxième fois seulement en huit séances de qualifications jusqu'ici cette saison, après qu'il eut décroché la pole le mois dernier au Grand Prix d'Espagne.Mais après avoir été le plus rapide dans le deuxième secteur, Rosberg a perdu le contrôle de sa monoplace dans le dernier virage. Il a raté le point de corde, a glissé pendant quelques dizaines de mètres et terminé sa course dans le bac à gravier.«Je ne suis pas certain, honnêtement, si la piste était un peu détrempée ou si j'ai poussé un peu trop, a confié Rosberg. Je savais que je devais tenter ma chance parce que j'étais très, très près de Lewis.»L'Allemand semblait furieux lorsqu'il s'est extirpé de son bolide, hochant la tête en signe de déception. Il a ensuite retraité aux puits en marchant.Rosberg, qui a gagné deux courses cette saison contre quatre pour Hamilton, tire de l'arrière par 17 points au classement sur son coéquipier.Vettel, le seul pilote à avoir battu les Mercedes cette saison lors du Grand Prix de Malaisie, croit encore que le manufacturier allemand est supérieur aux bolides italiens.«Malheurement, ils ont été un peu trop rapides. Nous avons tout tenté, a-t-il dit. Nous avons trouvé les bons réglages, mais on dirait que Mercedes est encore parvenu à hausser son niveau de performance d'un cran. Il nous reste beaucoup de pain sur la planche.»