NOUVELLES
19/06/2015 21:46 EDT | Actualisé 19/06/2016 01:12 EDT

Le 19 juin, journée contre la violence sexuelle dans les conflits

ORGANISATION DES NATIONS UNIES, États-Unis - L’Assemblée générale des Nations unies a désigné le 19 juin comme la «Journée internationale pour l’élimination de la violence sexuelle dans les conflits» à compter de cette année. L'objectif est de sensibiliser l'opinion publique afin de mettre fin à la violence sexuelle, qui est souvent utilisée comme arme de guerre.La résolution a été adoptée à l'unanimité vendredi par les 193 pays membres. Tous les États, les organisations et les individus sont appelés à honorer les victimes et les survivantes de la violence sexuelle dans les conflits et à «prioriser les efforts de prévention et d'intervention», a affirmé le président de l'Assemblée générale de l'ONU, Sam Kutesa.Le représentante permanente de l'Argentine auprès des Nations unies, María Cristina Perceval, dont le pays a parrainé la résolution, a déclaré que la violence sexuelle dans les conflits est un crime de guerre et un crime contre l'humanité «exercé à l'égard des femmes, des filles, des garçons, des pauvres et des minorités ethniques et religieuses».Cette nouvelle initiative survient alors que des rapports récents de l'organisation internationale font état d'une légère hausse des actes de violence sexuelle contre les femmes et les filles dans les zones sous le contrôle de groupes armés affiliés à l'État islamique (ÉI).La Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations unies sur la violence sexuelle dans les conflits, Zainab Bangura, a également salué vendredi le souci croissant dont fait preuve la communauté internationale envers ce fléau. Toutefois, elle a rappelé que le principal défi sera de convertir cette «volonté politique en actions concrètes et en protection sur le terrain».