NOUVELLES
20/06/2015 13:41 EDT | Actualisé 20/06/2016 01:12 EDT

Jeux européens - L'Allemagne s'invite dans le trio de tête

L'Allemagne s'est hissée 3e au classement des nations samedi grâce notamment à son gymnaste de talent, Fabian Hambuechen, qui a glané 2 médailles lors de la 8e journée des Jeux européens, samedi à Bakou.

Alors qu'il reste 8 jours de compétition, la Russie domine largement avec 59 médailles dont 29 en or, devant le pays-hôte, l'Azerbaïdjan (33 médailles dont 14 or). Et donc l'Allemagne (26 dont 8 or).

La gymnastique artistique a été le point fort samedi avec les titres par appareil décernés, dernières épreuves de la discipline à Bakou.

A ce jeu-là, la star russe, Aliya Mustafina a empoché 2 médailles: l'or sur sa grande spécialité, les barres asymétriques pour laquelle elle est championne olympique en titre, et l'argent au sol.

"Je suis satisfaite, j'ai fait ce que j'avais à faire. Le niveau est nettement moins relevé qu'aux jeux Olympiques, la plupart des meilleurs sont absents. Rio (JO-2016) arrive à grands pas et ce sera beaucoup plus dur là-bas", a souligné la Russe.

La Suissesse Giulia Steingruber a elle remporté 3 médailles, l'or au sol - devant Mustafina - et au saut, et le bronze à la poutre.

Chez les messieurs, l'Allemand Fabian Hambuechen a été sacré à la barre horizontale et pris l'argent au sol.

Le Slovaque Saso Bertoncelj a été particulièrement heureux d'être titré au cheval d'arçon, ce qui représente la première médaille, qui plus est en or, pour son pays sur ces jeux.

L'épreuve la plus rude de la journée a été la course cycliste féminine sur route qui s'est disputée à midi sous une température de 40 degrés.

La Biélorusse Alena Amialiusik, médaillée de bronze mondiale en 2014, s'est imposée en 3:20:36, devant la Polonaise Katarzyna Niewiadoma.

"Il a fait vraiment très chaud. On a dû boire de l'eau tout le temps. Je savais que la chaleur ferait une grande différence. Si vous oubliez de boire ou de manger, vous pouvez perdre énormément d'énergie indispensable pour faire l'intégralité de la course", a raconté Niewiadoma.

Au water-polo féminin, la Russie a coiffé sur le fil l'Espagne, après prolongation (17-16).

sc/