NOUVELLES
20/06/2015 15:12 EDT | Actualisé 20/06/2016 01:12 EDT

Hillary Clinton veut une loi «du gros bon sens» sur la détention d'armes à feu

WASHINGTON - Hillary Clinton a appelé samedi à une loi «du gros bon sens» concernant la détention d'armes à feu et a décrié le «racisme institutionnel» quelques jours après la tuerie survenue dans une église noire de Charleston, en Caroline du Sud.La candidate aux primaires du Parti démocrate, qui prenait la parole à la Conférence des maires des États-Unis à San Francisco, a déclaré que le Congrès devrait adopter une loi empêchant les criminels et les gens atteints de maladies mentales de posséder des armes à feu, tout en «respectant les propriétaire d'armes responsables».«Les politiques sur cette question ont été empoisonnées, mais nous ne pouvons pas renoncer», a-t-elle dit.En 2013, le Congrès américain a rejeté un projet de loi qui aurait permis de réaliser une vérification plus poussée des antécédents des acheteurs d'armes à feu.Hillary Clinton a également parlé de ce qu'elle a nommé une «longue lutte avec la question raciale». Selon elle, le pays «ne peut se cacher d'aucune de ces difficiles vérités concernant les races et la justice aux États-Unis».L'ancienne secrétaire d'État se trouvait sur la Côte ouest pour une tournée de collecte de fonds en vue de l'élection présidentielle de novembre 2016.