Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Fusillade au parlement d'Ottawa: une médaille pour les six sauveteurs

OTTAWA, ON- OCTOBER 23  -   Flowers are placed on the barrier near the War Memorial in the aftermath of a shooting in Ottawa, where a soldier murdered at the War Memorial and a gun battle in Parliament killed the alleged gun man. in Ottawa. October 23, 2014.        (Steve Russell/Toronto Star via Getty Images)
OTTAWA, ON- OCTOBER 23 - Flowers are placed on the barrier near the War Memorial in the aftermath of a shooting in Ottawa, where a soldier murdered at the War Memorial and a gun battle in Parliament killed the alleged gun man. in Ottawa. October 23, 2014. (Steve Russell/Toronto Star via Getty Images)

Les six personnes qui ont tenté de sauver la vie du caporal Nathan Cirillo lors de la fusillade du 22 octobre dernier à Ottawa ont reçu la Médaille de sauvetage.

Au son du Dernier Appel, les six citoyens lui ont rendu hommage samedi, huit mois après le drame.

À l'endroit où le caporal s'est effondré, abattu par Michael Zehaf-Bibeau, l'hommage ravive le souvenir de ce soldat qui lutte pour sa vie.

« Il est le héros de l'histoire. Nous sommes reconnaissants d'avoir pu lui venir en aide »

Barbara Winters

Les six personnes honorées samedi se trouvaient près du monument commémoratif de guerre, par hasard, à vaquer à leurs activités quotidiennes le 22 octobre dernier.

Tous se souviennent du drame, qui a laissé de profondes traces. « Si j'avais été plus rapide? Si j'avais pu faire autre chose d'une façon différente? Je me sentais coupable. Je ne voulais pas sortir dehors, je restais dans la noirceur », explique M.Magnan.

L'Ordre de St-Jean a tenu à honorer leur geste héroïque en leur décernant la médaille de Sauvetage, un honneur pour tous les récipiendaires.

« J'ai les émotions mélangées. Je serais beaucoup plus content si l'homme n'était pas mort. Mais pour moi et ma famille, ça me fait un grand honneur d'être ici », poursuit M.Magnan.

Si aujourd'hui les membres du groupe affirment se sentir mieux, c'est en raison des liens qui les unissent. De parfaits inconnus avant le drame, une véritable amitié s'est bâtie entre eux.

D'après le reportage de Jérôme Bergeron

INOLTRE SU HUFFPOST

Fusillade à Ottawa

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.