NOUVELLES
20/06/2015 06:48 EDT | Actualisé 20/06/2015 06:48 EDT

Cinq voitures aux racines québécoises

Courtoisie

C’est bientôt la Saint-Jean-Baptiste, et pour l’occasion nous avons pensé jeter un coup d’œil à quelques voitures élaborées ici au Québec. Il est évident que dans l’écosystème automobile, la Belle province joue un très petit rôle, mais cela n’a pas empêché certains Québécois de créer des bolides spectaculaires où l’accent est mis surtout sur les performances.

Au cours des dernières années, il semble avoir un regain d’énergie au sein de l’industrie automobile québécoise. La Magnum MK-5, dévoilée en octobre 2013, a fait parler d’elle partout dans le monde par des publications prestigieuses telles que la revue américaine Road & Track.

Une autre création québécoise, la Félino CB7, a volé la vedette au Salon de l’Auto de Montréal en 2014. Allard, une compagnie de Boucherville, crée la Allard J2X, une réplique quasi parfaite de la Allard originale développée par Sydney Allard en Angleterre en 1953. La voiture est si bien exécutée qu’elle est désignée comme étant une authentique Allard J2X par l’Allard Register.

Bref, ce n’est pas la quantité qui compte au sein de l’industrie automobile québécoise, mais bien la qualité. Voici cinq voitures québécoises en particulier qui méritent d’être connues.

Allard J2X

L’acheteur de l’Allard J2X peut choisir entre trois moteurs V8 américains pour sa bagnole dont deux sont des HEMI. Il y a plusieurs façons de personnaliser son Allard, mais dans sa configuration de base elle atteint 100 km/h en un peu plus de 4,5 secondes.

Félino CB7

Développée par le pilote Antoine Bessette qui a lancé le projet en trouvant la position de conduite parfaite alors qu’il était assis dans son salon, la Félino CB7 est à l’heure actuelle dans la dernière phase de son développement après des essais sur piste l’an dernier. Il est possible de précommander sa Félino CB7 pour une livraison fin 2015.

Magnum MK-5

Une vingtaine d'exemplaires de la Magnum MK-5, créée par Benoit St-Jacques, seront offerts au Canada ainsi qu'aux États-Unis et en Europe annuellement. Il s’agit d’un véhicule conçu de prime abord pour la piste, mais qui est également légal pour la route. La MK-5 est capable d’atteindre 100 km/h en 3,2 secondes.

Tomahawk

Offerte par Dubuc SLC, la Tomahawk est une voiture qui requière très peu de temps à assembler comparativement à un kit car traditionnel. Elle peut accueillir soit un moteur à essence ou un moteur électrique, il faut compter environ 250 heures pour terminer son assemblage et il faut prévoir environ 30 000 $ pour acheter les composantes de la Tomahawk ainsi que le moteur.

Pléthore

Développée par Luc Chartrand, la HTT Pléthore a été dévoilée au Salon International de l’Auto de Montréal en 2007. Baptisée Locus HTT Pléthore lors de son lancement, elle est aujourd’hui connue sous le nom de Pléthore LC-750, une nomenclature qui rappelle les 750 chevaux sous le capot. Son habitacle est doté de trois sièges comme dans la McLaren F1.

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Autos québécoises Voyez les images