NOUVELLES
19/06/2015 05:50 EDT | Actualisé 19/06/2015 05:51 EDT

Bombardier Transport remporte des contrats à Londres et en Chine

ASSOCIATED PRESS
Monteure arbeiten am Donnerstag, 2. April 2009, in Goerlitz in einer Montagehalle von Bombardier Transportation an Reisewagen fuer die Deutsche Bahn. Bei Bombardier in Goerlitz, dem frueheren VEB Waggonbau, werden seit 1849 Schienenfahrzeuge gebaut. (AP Photo/Matthias Rietschel) Fitters work at carriages for Deutsche Bahn regional trains in a production hall of Bombardier transportation in Goerlitz, eastern Germany, Thursday, April 2, 2009. (AP Photo/Matthias Rietschel)

MONTRÉAL _ Même si Bombardier n'a pas réussi à obtenir de nouvelles commandes lors du Salon international de l'aéronautique et de l'espace de Paris-Le Bourget, sa division ferroviaire a remporté cette semaine environ 543 millions $ US en contrats individuels ou en partenariat en Chine et à Londres.

Bombardier Transport, établi à Berlin, a été sélectionné comme soumissionnaire privilégié sur un contrat de 260 millions de livres sterling (environ 412,9 millions $ US) pour la fourniture d'au moins 45 trains de surface à Londres. L'entente viserait près de 200 voitures de train, qui seraient construites à son usine de Derby, avec un début des livraisons en 2018.

Bombardier (TSX:BBD.B) affirme que le contrat devrait être finalisé d'ici la fin du mois. Il comprend les activités d'entretien et des options pour un plus grand nombre de trains.

La société avait obtenu en 2007 un contrat pour la fourniture de 57 trains pour un réseau ferroviaire de banlieue qui desservait la grande région de Londres et Hertfordshire avec 111 stations sur plusieurs lignes.

En Chine, la coentreprise de Bombardier avec CSR Nanjing Puzhen, mise sur pied en novembre, a signé son premier contrat. L'entente évaluée à 130 millions $ US prévoit la fourniture d'un système de navettes automatisé de 44 véhicules.

Bombardier obtiendra 14 millions $ US pour la conception et d'autre travail réalisé sur le projet à Pittsburgh. Elle détient en outre une participation de 50 pour cent dans la coentreprise, qui assemblera les 44 voitures de train en Chine.

Le nouveau système à deux voies surélevées mesurera 6,6 kilomètres et comptera six stations. Il fera office de prolongement pour la ligne 8 du métro de Shanghai, jusqu'au district résidentiel de Pujiangzhen. Le projet devrait être opérationnel en décembre 2017.