NOUVELLES
19/06/2015 06:57 EDT | Actualisé 19/06/2016 01:12 EDT

Mise à jour - L'ex-entraîneur de hockey Graham James plaide coupable

L'ex-entraîneur de hockey junior Graham James, déjà reconnu coupable de pédophilie, a plaidé coupable à denouvelles accusations à caractère sexuel concernant un de ses anciens joueurs.

Un texte d'Omayra Issa

Graham James a fait son plaidoyer au moyen d'une vidéoconférence devant un juge de la Cour provinciale de Swift Current, en Saskatchewan, vendredi. Les gestes qui lui sont reprochés se seraient produits entre 1990 et 1991 lorsqu'il était entraîneur des Broncos de Swift Current.

La Couronne et la défense ont présenté une proposition commune demandant l'ajout de deux années à la peine de cinq ans qu'il a presque terminé de purger.

En 1997, il a été condamné à trois ans et demi de prison pour avoir agressé sexuellement l'ancien joueur de la Ligue nationale de hockey (LNH) Sheldon Kennedy, de même que deux autres hockeyeurs. Il a été libéré en 2000 après avoir obtenu un pardon concernant son passé criminel en 2007. Il a par la suite disparu de la vie publique.

En 2012, il a reconnu avoir agressé sexuellement l'ex-vedette de la LNH Theoren Fleury et son cousin Todd Holt quand ils évoluaient dans la Ligue junior de l'Ouest. Il avait cette fois écopé de cinq ans de prison, après un appel de la Couronne.

Soutien moral d'anciens victimes

Deux anciens joueurs, Todd Holt et Sheldon Kennedy, se trouvaient dans la salle d'audience à Swift Current pour offrir leur appui à la plus récente victime, dont l'identité est frappée d'un interdit de publication.

Sheldon Kennedy et Todd Holt assistent à la comparution. « Je veux être là pour montrer qu'il y a de l'espoir. On peut s'en remettre et recommencer à vivre. Les victimes ont souvent l'impression qu'il n'y a pas de solution et il devient difficile d'oublier la douleur vécue », a affirmé Sheldon Kennedy.

Todd Holt a expliqué avoir encouragé la présumée victime à dénoncer les sévices subis.

La Gendarmerie royale du Canada a lancé son enquête dans le dossier actuel après avoir reçu une plainte en septembre 2013.