NOUVELLES
19/06/2015 17:23 EDT | Actualisé 19/06/2016 01:12 EDT

Liste des départs de conservateurs importants en vue des élections fédérales

OTTAWA - Voici une liste de quelques conservateurs importants qui ne seront pas de l'élection générale d'octobre 2015.John Baird — L'homme à tout faire du cabinet Harper et ancien ministre provincial ontarien a pris Stephen Harper de court lorsqu'il a annoncé, au mois de février, qu'il quittait son poste de ministre des Affaires étrangères, affirmant qu'il était profondément affecté par la mort de son ami Jim Flaherty et qu'il voulait savourer la vie ailleurs qu'en politique. M. Baird a cédé son siège peu après.Peter MacKay — Le cofondateur, en compagnie de M. Harper, du Parti conservateur moderne a fait référence à sa jeune famille lorsqu'il a annoncé, à la fin du mois dernier, qu'il ne serait pas de la course dans sa circonscription de la Nouvelle-Écosse, mais qu'il demeurerait en poste au ministère de la Défense jusqu'à l'élection.Shelly Glover — L'ancienne policière bilingue de Winnipeg a annoncé en avril qu'il était «temps de retourner à (sa) vie précédente» après avoir été élue pour la première fois en 2008, laissant derrière elle son rôle de ministre du Patrimoine canadien et des Langues officielles.Christian Paradis — Le ministre du Développement international de M. Harper a annoncé en avril qu'il allait consulter sa famille et a décidé qu'il était temps de «passer le flambeau» dans la circonscription de Mégantic – l'Érable, qui inclut la ville de Lac-Mégantic, dévastée par un déraillement de train transportant du pétrole.James Moore — Élu pour la première fois en 2000 à l'âge de 24 ans, le ministre conservateur de l'Industrie a annoncé vendredi qu'il ne se présenterait pas dans sa circonscription de la Colombie-Britannique pour passer plus de temps avec son jeune garçon, qui est malade.Gordon O'Connor — Le brigadier-général à la retraite âgé de 75 ans a occupé le poste de ministre du Revenu et de ministre de la Défense après avoir été élu dans sa circonscription de la région d'Ottawa, en 2008.Diane Ablonczy — Élue au parlement en tant que députée du Parti réformiste en 1993, Mme Ablonczy a servi de ministre d'État dans divers portefeuilles, plus récemment aux Affaires étrangères. Elle avait annoncé en 2013 qu'il s'agirait de son dernier mandat dans sa circonscription de Calgary.James Rajotte — Député d'Edmonton depuis 2000, M. Rajotte a récemment siégé au comité des finances des Communes et a gagné le respect de la base partisane en raison de son intelligence et de son comportement. Il a annoncé qu'il ne se représenterait pas ce mois-ci, sans énoncer de raisons spécifiques.Joe Preston — Le député d'une circonscription du sud-ouest de l'Ontario est un autre conservateur populaire, qui a présidé le Comité permanent de la procédure et des affaires de la Chambre.Patrick Brown — Jeune et réservé, M. Brown est apparu sous les projecteurs au mois de septembre dernier lorsqu'il a lancé sa campagne pour devenir le chef du Parti conservateur progressif, ce qui signifiait qu'il délaissait son siège dans la circonscription de Barrie, en Ontario.Stephen Harper a également dû composer avec la perte de Jim Flaherty, seul ministre des Finances du gouvernement conservateur jusqu'à sa démission tout juste après avoir livré le budget fédéral de 2014, disant vouloir retourner dans le secteur public. M. Flaherty est mort soudainement d'une crise cardiaque en avril 2014, quelques semaines seulement après avoir quitté le cabinet, privant les conservateurs de leur vétéran représentant politique ontarien.