NOUVELLES
19/06/2015 12:33 EDT | Actualisé 19/06/2016 01:12 EDT

Les Warriors célèbrent leur titre

La cloche a sonné, les confettis ont virevolté et une parade qui a mis 40 ans à se concrétiser s'est finalement mise en branle vendredi pour célébrer le championnat de la NBA des Warriors de Golden State.

Oakland, une ville qui défraie habituellement la chronique pour ses faits divers, sa corruption, ses manifestations ou encore sa violence, a vécu une brève épiphanie.

Vendredi, des milliers de partisans vêtus en bleu et or se sont réunis au centre-ville pour saluer les joueurs des Warriors, MC Hammer, six chars allégoriques et, bien sûr, le trophée Larry O'Brien, gagné contre LeBron James et ses Cavaliers de Cleveland.

Les gens se sont massés le long du parcours dès 3 h dans la nuit de jeudi à vendredi, et les représentants municipaux ont estimé à 500 000 le nombre de partisans qui ont envahi les rues d'Oakland lorsque le défilé s'est mis en route à sept heures plus tard.

Les Warriors ont gagné le match 105-97 mardi soir.

Entre-temps, les dirigeants d'Oakland luttent pour empêcher les champions de la NBA de déménager de l'autre côté de la baie de San Francisco. Les Warriors ont acheté un terrain à San Francisco où ils prévoient bâtir un amphithéâtre à partir de fonds privés.