NOUVELLES
19/06/2015 08:22 EDT | Actualisé 19/06/2016 01:12 EDT

L'UE prolonge les sanctions prises contre la Russie après l'annexion de la Crimée

L'Union européenne a prolongé vendredi d'un an une série de sanctions décrétées pour protester contre "l'annexion illégale" de la Crimée par la Russie, deux jours après avoir décidé de prolonger de six mois d'autres sanctions économiques lourdes en lien avec la crise en Ukraine.

"L'UE continue de condamner l'annexion illégale de la Crimée et de Sébastopol par la Fédération de Russie", a indiqué le Conseil européen, qui représente les 28 Etats de l'UE, dans un communiqué.

Moscou a annexé la Crimée en mars 2014 après un référendum contesté à l'issue duquel 97% des votants ont choisi l'association avec la Russie, selon le Kremlin. L'annexion est depuis régulièrement dénoncée par la communauté internationale.

Les sanctions prises graduellement depuis un an, et qui sont renouvelées jusqu'au 23 juin 2016, interdisent notamment tout investissement européen dans la péninsule, mais aussi les exportations de produits et technologies dans les domaines du transport, des télécoms et de l'énergie, ou bien liés à la prospection et à l'exploration pétrolière, gazière et de minéraux.

Les activités touristiques en Crimée sont également interdites, y compris pour les croisiéristes, ainsi que l'importation dans l'UE de tout produit depuis la péninsule.

Cette décision, attendue, intervient alors que les ambassadeurs des 28 ont décidé mercredi à l'unanimité de prolonger de six mois une série de sanctions économiques lourdes contre la Russie, accusée de soutenir en troupes et armes les séparatistes prorusses dans l'est de l'Ukraine.

Ces sanctions lourdes avaient été prises le 29 juillet 2014 après le crash du Boeing de la Malaysia Airlines, probablement abattu par un missile sol-air au-dessus de la zone des combats avec 298 personnes à bord.

Renforcées en septembre 2014, elles ont contribué aux difficultés de l'économie russe mais sans infléchir l'attitude de Vladimir Poutine.

axr/mad/mct