POLITIQUE
19/06/2015 12:34 EDT

Le ministre fédéral de l'Industrie, James Moore, quitte la vie politique

PC

À l'aube de la fin des travaux de la Chambre des communes à Ottawa, le ministre fédéral de l'Industrie, James Moore, annonce qu'il ne sollicitera pas de nouveau mandat lors des élections de l'automne prochain. Il évoque des raisons personnelles.

Le premier ministre et chef du Parti conservateur, Stephen Harper, perd ainsi un autre ténor de son équipe après la démission de John Baird et le départ annoncé de Peter MacKay.

M. Moore quitte ainsi la vie politique, faisant coïncider la fin de son mandat de député avec celle de sa carrière politique. Âgé de 39 ans, James Moore est député conservateur de la circonscription de Port Moody-Westwood-Port Coquitlam en Colombie-Britannique.

Élu pour la première fois à la Chambre des communes en 2004, James Moore a été réélu en 2004, 2006, 2008 et 2011. Il avait été nommé ministre de l'Industrie en juillet 2013 après un passage au ministère du Patrimoine canadien et des Langues officielles, où il avait été nommé en octobre 2008.

Diplômé de l'Université du Nord de la Colombie-Britannique, M. Moore détient une maîtrise en études politiques de l'Université de la Saskatchewan.

Un grand nombre de députés fédéraux ne se représenteront pas

Pas moins de 55 députés fédéraux ont décidé de ne pas solliciter de nouveau mandat à la Chambre des communes. À eux seuls, les conservateurs perdent une trentaine de députés.

Le départ de M. Moore rappelle celui du ministre de la Justice, Peter MacKay, qui a également indiqué le mois dernier qu'il ne solliciterait pas de nouveau mandat.

L'ancien ministre des Affaires étrangères John Baird a également annoncé en février qu'il quittait la vie politique, démissionnant à la fois de ses fonctions de ministre et de député d'Ottawa-Ouest-Nepean, en Ontario.

Christian Paradis, le ministre du Développement international et de la Francophonie, ne sollicitera pas de nouveau mandat. Shelly Glover, la ministre du Patrimoine canadien et des Langues officielles a indiqué en avril qu'elle quittera la politique pour retourner travailler au sein de la police de Winnipeg.

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Ces députés fédéraux qui ne se représentent pas en 2015 Voyez les images