NOUVELLES
19/06/2015 02:12 EDT | Actualisé 19/06/2016 01:12 EDT

Grèce/dette: Athènes "travaille à un succès du sommet" de lundi (gouvernement)

Le gouvernement grec "travaille maintenant à un succès" du sommet européen exceptionnel consacré à la Grèce, convoqué lundi soir à Bruxelles après l'échec de la réunion des ministres des Finances de la zone euro, a annoncé vendredi le cabinet du Premier ministre Alexis Tsipras.

"Nous souhaitions que les négociations finales se déroulent au plus haut niveau politique de l'Europe et nous travaillons maintenant au succès de ce sommet", "un développement positif", indique ce texte, manifestement destiné à rassurer face au scénario de moins en moins improbable d'un défaut de paiement de la Grèce au 30 juin.

"Tous ceux qui tablent sur une crise et sur le scénario de la peur seront démentis", écrit le cabinet du Premier ministre, alors que l'échec de la réunion de jeudi à Luxembourg accentue les craintes d'une accélération des fuites de capitaux des banques déjà affaiblies par des retraits de plus de 30 milliards d'euros de début décembre à fin avril.

Plusieurs milliards d'euros auraient encore quitté les banques au cours des derniers jours, selon des informations de la presse grecque qui n'ont pas été démenties.

"Nous sommes dans ce moment où on approche de la fin de partie", a résumé Pierre Moscovici, le commissaire européen chargé des Affaires économiques, à l'issue de l'Eurogroupe.

La Grèce risque de rater le 30 juin un remboursement de quelque 1,5 milliard d'euros au FMI, et d'être "en défaut" face à l'institution, comme l'a rappelé la directrice du FMI, Christine Lagarde.

Or les caisses du pays sont vides, ce qui rend impératif le versement au pays des 7,2 milliards d'euros promis par ses créanciers et en suspens depuis des mois en raison de désaccord sur les économies budgétaires à réaliser.

smk/od/jh