NOUVELLES
19/06/2015 14:58 EDT | Actualisé 19/06/2016 01:12 EDT

Fifa: le patron du foot libérien veut succéder à Blatter et lutter contre la corruption

Le président de la Fédération libérienne de football, Musa Bility, a annoncé jeudi à l'AFP qu'il allait briguer la présidence de la Fifa pour remplacer Joseph Blatter démissionnaire et lutter contre les malversations au sein de cette instance engluée dans un immense scandale de corruption.

"Quand vous allez à une conférence pour représenter votre pays et que vous prenez une position, vous devez en être fier et pouvoir dire: +C'est ma position+. Le vote à bulletin secret, c'est pour les politiciens. Je vais faire en sorte que le football soit transparent", a déclaré M. Bility, 48 ans et à la tête de la Fédération depuis 2010.

"C'est une période difficile pour la Fifa et c'est dans les moments difficiles qu'émergent les grands hommes. Il est temps que l'Afrique montre sa grandeur", a ajouté M. Bility, deuxième candidat déclaré après le Brésilien Zico.

Homme d'affaires et diplômé en économie, il a été cité dans une controverse puis brièvement radié en 2013 par la Confédération africaine de football, qui l'avait accusé d'avoir enfreint à des règles.

Il a estimé ne pas être "le meilleur candidat sur le continent" et qu'il soutiendrait tout autre plus méritant. "J'ai discuté avec beaucoup de mes collègues et ma décision est bien accueillie", a-t-il ajouté.

Un comité exécutif extraordinaire de la Fifa est prévu le 20 juillet à Zurich pour désigner son nouveau président.

zd/ft/mrb/cs/sk/tba