NOUVELLES
19/06/2015 16:50 EDT | Actualisé 19/06/2016 01:12 EDT

En plein blocage sur la Grèce, le FMI débloque des fonds pour Chypre

Le Fonds monétaire international, au coeur de l'impasse entre la Grèce et ses créanciers, a débloqué vendredi une nouvelle tranche de prêts à Chypre, un autre pays de la zone euro sous assistance financière.

Comme avec Athènes, les discussions entre Nicosie et la troïka (Fonds monétaire international, Banque centrale européenne, Commission européenne) ont longtemps buté sur les mesures économiques réclamées au pays en échange de nouveaux prêts.

Après plusieurs mois de blocage, les créanciers du pays s'étaient toutefois félicités fin mai des progrès accomplis par Chypre. Ils avaient notamment salué l'adoption d'une réforme controversée des saisies immobilières et ouvert la voie au versement par le FMI de 278,4 millions d'euros, acté vendredi.

"A l'avenir, il sera important de maintenir l'élan en faveur des réformes", a commenté le numéro 2 du FMI, David Lipton, cité dans le communiqué, ajoutant que le niveau "élevé" de créances douteuses restait une "priorité urgente".

Chypre avait dû faire appel à la troïka des bailleurs de fonds en mars 2013 afin d'éviter une faillite liée à un effondrement de ses banques.

Mais l'ampleur de son plan d'aide (10 milliards d'euros), qui doit prendre fin en mars 2016, était toutefois sans commune mesure avec ceux accordés à Athènes (240 milliards au total).

Au premier trimestre 2015, l'économie chypriote a par ailleurs renoué avec la croissance pour la première fois en près de quatre ans, les chiffres officiels faisant état d'une une hausse de 1,6% du PIB.

jt/jld/faa