NOUVELLES
19/06/2015 10:38 EDT | Actualisé 19/06/2016 01:12 EDT

Brésil/corruption : arrestation des présidents de deux entreprises de construction

La police brésilienne a arrêté vendredi dans le cadre du scandale de corruption Petrobras les présidents de deux des plus grandes entreprises de construction du pays, Andrade Gutierrez et Odebrecht, qui travaillent dans les infrastructures destinées aux jeux Olympiques de Rio 2016.

L'opération policière, qui a mobilisé 220 agents à Sao Paulo, Rio de Janeiro, Minas Gerais (sud-est) et dans le Rio Grande do Sul (sud) devait exécuter 59 mandats d'arrêt et mener 38 fouilles et perquisitions.

Parmi les détenus figurent notamment Marcelo Odebrecht, président du groupe Odebrecht, et Otavio Azevedo, président d'Andrade Gutierrez.

Cette nouvelle phase de l'opération "Lavage rapide", qui a révélé l'existence d'un grand réseau de versements de pots-de-vin ayant coûté plus de deux milliards de dollars à Petrobras, enquête sur les délits de "formation de cartel, fraudes dans des appels d'offres, corruption, détournements de fonds publics et blanchiment d'argent", selon un communiqué diffusé par la police fédérale.

Selon l'enquête en cours, des entreprises se répartissaient de 2004 à 2014 les marchés du géant pétrolier public Petrobras en payant à tour de rôle des pots-de-vin à des directeurs de la compagnie en échange de contrats.

Une partie de ces commissions était reversée à des personnalités politiques, en majorité des députés ou sénateurs de la coalition de centre-gauche au pouvoir, et notamment à l'ex-trésorier du Parti des travailleurs (PT) de la présidente Dilma Rousseff.

Andrade Gutierrez et Odebrecht sont des entreprises d'infrastructure et logistique, qui opèrent respectivement dans 40 et 21 pays et travaillent dans le parc olympique pour les JO 2016 à Rio.

dw/cdo/hdz/mct

PETROBRAS - PETROLEO BRASILEIRO