NOUVELLES
19/06/2015 10:47 EDT | Actualisé 19/06/2016 01:12 EDT

Au moins 77 personnes auraient été tuées lors des manifs au Burundi

BUJUMBURA, Burundi - Au moins 77 civils ont été tués lors d'affrontements avec les forces de l'ordre du Burundi depuis le début de manifestations antigouvernementales en avril, a indiqué vendredi un militant.Un millier d'autres personnes ont été arrêtées et des dizaines de prisonniers torturés, a dit à l'Associated Press le directeur de l'Association burundaise de protection des droits humains et des personnes détenues, Pierre-Claver Mbonimpa.M. Mbonimpa affirme que des membres de son groupe visitent les prisonniers et comptabilisent le bilan. Il a aussi dit avoir aidé plusieurs manifestants torturés à se faire soigner.Un porte-parole de la police, Pierre Nkurikiye, a réfuté les allégations de torture, tout en refusant de dire combien de personnes ont été jetées en prison pour avoir manifesté contre la décision du président Pierre Nkurunziza de briguer un troisième mandat.Seulement dans la capitale de Bujumbura, la Croix-Rouge du Burundi fait état d'au moins 24 civils tués et 591 blessés depuis le début des troubles.Plus de 90 000 personnes ont fui vers les pays voisins pour échapper à l'instabilité politique.