NOUVELLES
17/06/2015 08:52 EDT | Actualisé 18/06/2015 03:16 EDT

Rory MacDonald se battra pour l'ancien titre de son coéquipier Georges St-Pierre

Derek Leung via Getty Images
CALGARY, AB - MARCH 25: Rory MacDonald speaks to fans and media during the UFC 189 World Championship Press Tour at Flames Central on March 25, 2015 in Calgary, Alberta, Canada. (Photo by Derek Leung/Getty Images)

MONTRÉAL – Le Montréalais d’adoption Rory MacDonald aura la chance de combattre pour l’ancien titre de son coéquipier Georges St-Pierre, le 11 juillet au MGM Grand Arena de Las Vegas, lors de l’événement UFC 189.

Le combattant qui s’entraîne au gymnase Tristar, dans le nord-ouest de la métropole, compte du même coup venger un précédent revers contre l’actuel champion des mi-moyens (170 lb) de l’UFC, Robbie Lawler.

« J’ai hâte et je suis très concentré. En fait, j’aimerais que le combat puisse avoir lieu aujourd’hui! », a lancé le jeune homme de 25 ans mercredi, après un entraînement médiatique.

MacDonald (18-2) et Lawler (25-10) s’étaient affrontés le 16 novembre 2013, à Las Vegas. L’Américain avait remporté le duel par décision partagée face au jeune gladiateur originaire de la Colombie-Britannique.

« Je me suis beaucoup amélioré depuis le choc, a-t-il confié. Il y a aussi le fait que je n’étais pas concentré et motivé à cette période de ma vie en raison d’une blessure à la cheville qui me gênait. »

« Il était blessé et je voulais le retirer du combat. Ça l’a gêné, mais ce n’est pas pour ça qu’il a perdu. J’avais simplement peur qu’il se blesse davantage, a renchéri l’entraîneur-chef du Tristar, Firas Zahabi. Il s’est fait brûler et il a appris une leçon. C’est maintenant sa deuxième chance. Il doit amener le duel là où il est le plus fort. Il faut avoir le-dessus dans tous les aspects. »

L’aide de GSP

Même s’il ne sait toujours pas s’il remettra les pieds dans l’octogone, Georges St-Pierre traîne toujours au gymnase. Fraternel, il ne se gêne pas pour aider ses coéquipiers.

« Il était là souvent, à toutes les semaines, a confirmé MacDonald. Il m’a donné plusieurs conseils, surtout pour des trucs techniques. »

Et faute d’un champion de l’UFC au Tristar, les attentes sont grandes pour l’athlète surnommé « Red King ».

« J’ai conservé la ceinture que Georges m’a donnée dans un endroit secret…on a de la place pour un nouveau champion et d'autres ceintures ici! », a souligné Firas Zahabi.

Garcia aussi de la partie

Par ailleurs, un autre pugiliste du gymnase Tristar sera en action le 11 juillet à Las Vegas. Le Montréalais originaire de la République dominicaine Alex Garcia (12-2) fera face au vétéran américain Mike Swick (15-5).

Il s’agit d’une première sortie pour Garcia depuis une sérieuse blessure au genou qui a nécessité une chirurgie.

« Ma blessure est bien guérie. La convalescence était dure, mais il n’y a rien ni personne pour m’arrêter et m’empêcher d’atteindre mes buts, a-t-il assuré. Swick revient lui aussi après une longue absence (trois ans), c’est un bon timing pour deux gars qui reviennent. Il n’y en a qu’un qui va briller et je vais m’arranger pour que ce soit moi. »

« GSP m’a aidé dans ce camp, c’est un mentor et il répond à mes questions, a-t-il poursuivi. Le meilleur conseil qu’il m’a donné est d’être intelligent dans toutes mes décisions, autant dans ma vie que dans ma carrière. »

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo UFC star Jon Jones suspended Voyez les images