NOUVELLES
18/06/2015 04:01 EDT | Actualisé 18/06/2016 05:12 EDT

L'épouse de Raif Badawi reçoit son certificat de sélection d'Immigration Québec

TOBIAS SCHWARZ via Getty Images
An Amnesty International activist holds a picture of Saudi blogger Raif Badawi during a protest against his flogging punishment on January 29, 2015 in front of Saudi Arabia's embassy to Germany in Berlin. The 30-year-old Saudi has been sentenced to 1,000 lashes for insulting Islam and is serving a 10-year jail term - a case which has drawn widespread international criticism. AFP PHOTO / TOBIAS SCHWARZ (Photo credit should read TOBIAS SCHWARZ/AFP/Getty Images)

L'épouse de Raif Badawi, Ensar Haidar, a reçu le certificat de sélection d'immigration du Québec pour motifs humanitaires au nom de son mari, jeudi à Montréal, des mains de la ministre de l'Immigration, Kathleen Weil.

C'est d'ailleurs avec quelques mots de français que Mme Haidar a remercié les Québécois et les Sherbrookois pour ouvrir tout grand les bras à son mari, comme ils l'ont fait pour elle et leurs trois enfants.

M. Badawi est toujours emprisonné en Arabie saoudite, où il a été condamné à 10 ans d'emprisonnement et à recevoir 1000 coups de fouet pour avoir critiqué le régime sur les médias sociaux. Il a reçu les 50 premiers coups mais, depuis, les autres séances ont été reportées.

La ministre Weil n'a pu dire si son intervention mettrait suffisamment de pression sur le gouvernement fédéral pour qu'il accélère les choses et fasse à son tour pression pour faire venir au Québec M. Badawi. Mais elle a dit souhaiter que cela démontre la solidarité des Québécois avec sa famille et leur désir de le voir venir vivre ici.

Récemment, la Cour suprême d'Arabie saoudite a confirmé la peine de M. Badawi.

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST