NOUVELLES
18/06/2015 03:35 EDT | Actualisé 18/06/2015 03:39 EDT

Grèce: Christine Lagarde réclame un dialogue «avec des adultes»

THIERRY MONASSE via Getty Images
International Monetary Fund managing director Christine Lagarde attends a press conference at the end of a eurozone finance ministers meeting at the European Union Council headquarters in Luxembourg on June 18, 2015. Greece must make the next move towards reaching a debt deal with its EU-IMF creditors but there is little chance of an agreement at a meeting of eurozone finance ministers on June 18, Eurogroup chief Jeroen Dijsselbloem. AFP PHOTO / THIERRY MONASSE (Photo credit should read THIERRY MONASSE/AFP/Getty Images)

La directrice générale du FMI, Christine Lagarde, a déclaré jeudi qu'en ce qui concerne la Grèce "l'urgence est de rétablir le dialogue, avec des adultes dans la salle", après l'échec d'une réunion cruciale de la zone euro.

"Il nous manque un dialogue", et "l'urgence est de rétablir le dialogue, avec des adultes dans la salle", a-t-elle dit.

La Grèce risque de rater le 30 juin un remboursement au FMI, et d'être "en défaut" face à l'institution, comme l'a rappelé sa patronne.

"A partir de ce moment-là, les règles du FMI lui interdisent de procéder à quelque déboursement que ce soit", sauf si les arriérés de paiement sont réglés entre-temps.

Les discussions entre Athènes et ses partenaires se sont une nouvelles fois soldées par un échec jeudi à Luxembourg.

Athènes doit rembourser quelque 1,5 milliard d'euros au FMI le 30 juin. Or les caisses sont vides, ce qui rend impératif le versement au pays des 7,2 milliards d'euros promis par ses créanciers et en suspens depuis des mois.

Le commissaire européen aux Affaires économiques, Pierre Moscovici, a "lancé un appel" aux autorités grecque pour qu'elles reviennent "sérieusement à la table des négociations", et "accepte de faire des compromis raisonnables" pour "éviter un sort qui serait tout à fait catastrophique".