NOUVELLES
17/06/2015 11:28 EDT | Actualisé 17/06/2015 11:28 EDT

Regarder des vidéos de chats (même au travail) est bon pour le moral et la productivité

Mike Bridavsky/www.lilbub.com

Étiez-vous en train de rire devant une vidéo de chats sur YouTube au lieu de travailler? Avant de remettre la main à la pâte, il faut savoir que vous avez bien fait de procrastiner devant de drôles de matous. En effet, selon une étude publiée dans la revue Computers in Human Behavior, regarder des vidéos de chat permettrait de chasser les émotions négatives et de connaître un regain d'énergie.

Grâce à un sondage auquel ont répondu 7 000 personnes, la chercheuse Jessica Gall Myrick, professeure assistante à la Media School at Indiana University, a pu tirer de très sérieux enseignements de ce phénomène web universel qui consiste à rire ou fondre devant un chat mignon.

Effets thérapeutiques

Myrick a posé aux internautes des questions sur leur consommation de telles vidéos et sur leurs émotions avant et après les avoir visionnées. "L'humeur de la plupart d'entre eux s'était améliorée", a-t-elle expliqué au site Indiana Public Media. "Plus particulièrement, ils expliquaient se sentir plus optimistes après avoir regardé une vidéo de chat, plus inspirés, et ils tendaient à se sentir moins stressés, moins en colère - nous avons pu constater une réduction des émotions négatives."

La chercheuse estime même que ces effets sont thérapeutiques. Les bienfaits des ronronnements des chats ou du temps passé avec des chatons avaient, eux, déjà été établis.

Vous pouvez donc sans complexe regarder des vidéos de chats au travail. Enfin presque. Car en regardant ces vidéos, on devient quand même plus fainéants. La chercheuse ne nie pas qu'il s'agit d'une forme de procrastination. Mais, ajoute-t-elle, "même s'ils regardent des vidéos de chat sur YouTube pour procrastiner ou pendant qu'ils devraient travailler, les bénéfices émotionnels de celles-ci leur permettraient en fait de prendre en charges des tâches difficiles par la suite".

Un pan de la culture à prendre en considération

Selon le Washington Post, les personnes interrogées dans l'étude regardent des vidéos de chats deux à trois fois par semaine. Selon PewReasearch, 45% des personnes mettant en ligne des vidéos ont au moins publié une fois une vidéo de leur animal de compagnie.

Autant dire que ce sujet concerne énormément de monde. Un pan de la culture populaire qui selon la chercheuse n'a pas suffisamment été pris en considération: "certaines personnes peuvent penser que regarder des vidéos de chat en ligne n'est pas un sujet assez sérieux pour une recherche académique mais le fait est que c'est l'un des usages les plus populaires sur Internet aujourd'hui (...) Si nous voulons mieux comprendre les effets qu'Internet peut avoir sur nous en tant qu'individus et sur la société, alors les chercheurs ne peuvent pas continuer à ignorer les chats de l'Internet".

Vous avez maintenant, enfin, une bonne excuse de ne pas travailler (tout de suite).

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Les 15 meilleurs gifs de chats Voyez les images