NOUVELLES
17/06/2015 10:19 EDT | Actualisé 17/06/2016 01:12 EDT

Québec resserrera les règles d'attribution des garderies dans la foulée du reportage d'Enquête

La ministre québécoise de la Famille, Francine Charbonneau, entend resserrer les mesures de sécurité entourant l'attribution des permis de garderie à la suite des révélations de Radio-Canada sur l'entourage lié au crime organisé d'une propriétaire de garderies subventionnées par l'État.

« Une chose est sûre, c'est qu'à la suite de ce que l'on a su, on a mis une motion en place pour aller vérifier les antécédents, refaire un tour de roue sur la sécurité et les antécédents des gens qui sont à l'intérieur », a expliqué la ministre Charbonneau à sa sortie du caucus.

L'enquête est en cours, s'est-elle en suite contentée de répondre aux questions des journalistes

L'émission Enquête de Radio-Canada a découvert qu'une femme proche du crime organisé est propriétaire de garderies subventionnées par l'État. Bien que ses frères, son ex-conjoint et son conjoint actuel soient des trafiquants de drogue condamnés, les garderies liées à Rosalba Guerrera ont reçu près de 20 millions de dollars en fonds publics.

Les garderies privées subventionnées La petite étoile à Anjou et Au petit champignon à Saint-Sulpice, dans Lanaudière, appartiennent à Rosalba Guerrera.

Cette femme de Laval a été pendant 15 ans la conjointe du Hells Angel Louis « Melou » Roy. Son nouveau conjoint et ses deux frères sont également liés au millieu criminel.