NOUVELLES
17/06/2015 19:51 EDT | Actualisé 17/06/2016 01:12 EDT

Piratage: un avocat assure que les dirigeants des Cardinals n'ont rien à voir

ST. LOUIS, États-Unis - Les hauts dirigeants des Cardinals de St. Louis n'ont pas été impliqués dans le piratage de la base de données du personnel de joueurs des Astros de Houston, a assuré un avocat embauché par l'équipe en se basant sur une révision interne.Les Cardinals ont déclaré qu'ils avaient fait appel à la firme Dowd Bennett et ce, plusieurs mois avant que ne soit révélée, mardi, la nouvelle selon laquelle le FBI enquêtait pour savoir si l'équipe avait piraté le système des Astros pour suivre l'évolution de leurs joueurs et de leurs espoirs.«Avec ce que nous avons fait jusqu'à maintenant, je suis confiant à 100 pour cent que ça ne touche pas la haute direction et n'implique pas des gens comme John Mozeliak et Bill DeWitt», a affirmé à l'Associated Press Jim Martin, un avocat travaillant au sein de la firme. Mozeliak est le directeur général des Cardinals et DeWitt, leur président.Martin a confié que l'équipe avait retenu ses services en février.Le FBI a refusé de confirmer qu'elle enquêtait au sujet des Cardinals. Toutefois, selon ce qu'avait confié une personne au fait de l'investigation, les autorités fédérales cherchaient à savoir si des membres de l'organisation étaient à blâmer pour ce que le Baseball majeur a qualifié de «violation» de la base de données des Astros.Rien jusqu'à maintenant ne fait état du nombre d'employés visés par l'enquête, et les commentaires de Martin étaient les premiers à laisser sous-entendre que toute malversation pourrait être limitée aux échelons inférieurs de l'organisation.L'enquête interne n'est pas terminée.«Ce sont des allégations graves qui ne sont pas un reflet fidèle de l'organisation que nous formons, a déclaré DeWitt. Nous nous sommes engagés à aller au fond des choses aussi rapidement que possible. S'il était déterminé que quiconque au sein de notre organisation était impliqué dans quoi que ce soit d'inapproprié, cette personne sera tenue responsable.»DeWitt a précisé que la firme d'avocats aide à fournir au gouvernement fédéral de l'information qui lui est demandée. Mardi, le commissaire du Baseball majeur, Rob Manfred, a confié que des subpoenas avaient été émis, sans toutefois donner plus de détails.Des premières nouvelles au sujet du piratage du système informatique des Astros avaient été publiées en juin 2014, lorsque des informations relatives à des pourparlers en vue d'échanges s'étaient retrouvées sur Internet. Jeff Luhnow, qui a été responsable du recrutement et du développement des joueurs chez les Cardinals, est devenu le directeur général des Astros en décembre 2011. Son travail a aidé à sortir l'équipe des bas-fonds du classement et à en faire l'une des meilleures formations dans la Ligue américaine.Luhnow n'a émis aucun commentaire cette semaine, mais l'année dernière, il avait déclaré que les Astros travaillaient en collaboration avec le FBI et les responsables de la sécurité du Baseball majeur pour déterminer les responsables de cette violation.Les motifs derrière le piratage du système informatique des Astros demeurent nébuleux.