NOUVELLES
17/06/2015 13:38 EDT | Actualisé 17/06/2016 01:12 EDT

Palestiniens: les relations entre le Fatah et le Hamas en dix dates

Rappel des relations entre les deux grands rivaux palestiniens, le Fatah laïque et modéré du président Mahmoud Abbas, et le Hamas, le mouvement islamiste aux commandes dans la bande de Gaza.

- LE HAMAS CONTROLE GAZA -

- 15 juin 2007: Le Hamas, qu'une lutte meurtrière oppose au Fatah depuis sa victoire électorale en 2006, règne en maître sur la bande de Gaza, après avoir mis en déroute les forces fidèles au Fatah. 120 personnes ont été tuées en une semaine dans les combats entre le Hamas et les services de sécurité loyaux au Fatah.

Mahmoud Abbas dénonce un coup militaire et limoge le gouvernement dominé par les islamistes.

- ACCORD FATAH/HAMAS -

- 27 avr 2011: Signature d'un accord Fatah/Hamas, paraphé par l'ensemble des mouvements palestiniens le 3 mai. L'accord prévoit un gouvernement transitoire chargé d'organiser des élections dans un délai d'un an. Mais les échéances sont constamment repoussées.

- 7 jan 2012: Accord Fatah/Hamas sur la libération des détenus. Le 6 février, les deux mouvements s'entendent pour confier à M. Abbas la direction du gouvernement transitoire, mais cette décision contestée au sein du Hamas reste inappliquée.

- ACCORD DE RECONCILIATION -

- 23 avr 2014: L'Organisation de libération de la Palestine (OLP), dominée par le Fatah, et le Hamas signent un accord de réconciliation --le 3e depuis 2011-- pour mettre fin à la division politique entre la Cisjordanie, dont l'Autorité palestinienne administre les zones autonomes, et la bande de Gaza dirigée par le Hamas et sous blocus israélien.

Le lendemain, le gouvernement israélien suspend les pourparlers de paix.

- PRESTATION DE SERMENT DU NOUVEAU GOUVERNEMENT -

- 2 juin 2014: Le gouvernement de réconciliation prête serment, un cabinet dirigé par Rami Hamdallah et composé de personnalités indépendantes soutenu par le Hamas.

Le lendemain, le gouvernement tient son premier conseil à Ramallah, en Cisjordanie. Les ministres basés à Gaza, interdits de sortie par Israël, y participent par visioconférence.

- GUERRE A GAZA -

- juil-août 2014: Israël lance une offensive aérienne, et terrestre un temps, contre la bande de Gaza, dans le but de faire cesser les tirs de roquette. En 50 jours, près de 2.200 Palestiniens sont tués, dont plus de 500 enfants selon l'ONU, tandis que 73 personnes ont péri côté israélien, dont 67 soldats.

Durant l'offensive israélienne, les différends ont été mis de côté, les deux camps brandissant l'unité sacrée.

- PREMIERE REUNION DU GOUVERNEMENT A GAZA -

- 9 oct 2014: Le gouvernement d'union se réunit pour la première fois dans la bande de Gaza. Mahmoud Abbas avait accusé le Hamas de maintenir un "gouvernement parallèle" dans l'enclave.

- SERIE D'ATTENTATS -

- 7 nov 2014: Le Fatah accuse le mouvement islamiste d'être responsable d'une dizaine d'attentats contre les voitures et les maisons de ses cadres dans la bande de Gaza.

- ECHEC D'UNE MISSION A GAZA -

- 20 avr 2015: Une trentaine de hauts fonctionnaires et huit ministres, qui devaient séjourner une semaine à Gaza, n'y restent finalement qu'un jour, leur mission, ayant achoppé sur la question des fonctionnaires qui divise l'Autorité palestinienne et le Hamas.

- CONTACTS INDIRECTS ISRAEL/HAMAS -

- 16 juin 2015: Israël et le Hamas ont noué des contacts indirects pour "échanger des idées" sur une trêve à long terme dans la bande de Gaza, indiquent des sources au sein du mouvement palestinien. L'existence de contacts est confirmée de sources israéliennes.

- DEMISSION DU GOUVERNEMENT -

- 17 juin 2015: Le Premier ministre Rami Hamdallah remet la démission de son gouvernement d'union, devant la fracture grandissante entre la Cisjordanie et la bande de Gaza.

acm/bc/cbo