NOUVELLES
17/06/2015 00:17 EDT | Actualisé 16/06/2016 01:12 EDT

NBA - Les chiffres et anecdotes de la finale 2015

Chiffres et anecdotes de la finale 2015 du Championnat NBA remportée par Golden State quatre victoires à deux face à Cleveland mardi.

.0, le nombre de titres NBA conquis par Cleveland depuis sa création en 1970. Les Cavaliers disputaient la deuxième finale de leur histoire et, piètre consolation, ont fait beaucoup mieux que lors de leur première tentative: en 2007, ils avaient été balayés par les San Antonio Spurs quatre victoires à zéro. L'attente commence à être longue pour les habitants et la ville de Cleveland: le dernier titre majeur a été remporté en 1964 par l'équipe de football américain des Browns.

. 2, le nombre de "triple double" réussis par LeBron James durant la finale 2015: 39 points, 16 rebonds et 11 passes lors du match match N.2, 40 points, 14 rebonds et 11 passes lors du match N.5. La star des Cleveland Cavaliers fait partie d'un club très fermé, celui des joueurs ayant réussi au moins deux "triple" lors d'une même finale: il a pour compagnons Magic Johnson, Larry Bird et Wilt Chamberlain.

. 21,7, le taux de réussite anormalement bas de Stephen Curry lors du match N.2 perdu par Golden State. Le meilleur joueur de la saison n'a marqué que cinq paniers sur 23 tentés. Pire, il a bu la tasse à trois points avec deux paniers réussis sur 15 tentés, un record d'inefficacité dans l'histoire de la finale NBA.

. 123, le total de points inscrits par LeBron James lors des trois premiers matches de la finale. Jamais dans l'histoire de la NBA, un joueur n'avait marqué autant et frappé aussi fort d'entrée: "King James" a marqué les esprits dès le match N.1 avec ses 44 points, suivis de 39 et 40 points lors des deux matches suivants. Avec ses 20 points lors du match N.4, sa moyenne et son moral en ont pris un coup. Il s'est repris dans le match N.5 avec 40 points, mais n'a rien pu faire dans le match N.6 pour empêcher le sacre des Warriors.

. "Delly" rate le bus, pas sa finale. Après le match N.1 perdu à Oakland, Matthew Dellavedova a dû rentrer par ses propres moyens: l'Australien a manqué le bus qui ramenait son équipe à l'hôtel. La mésaventure ne lui est plus arrivée ensuite, car Cleveland ne pouvait plus se passer de lui: la doublure de Kyrie Irving au poste de meneur, a fait souffrir Stephen Curry lors des matches N.2 et N.3 remportés par les Cavaliers. Marqué de près par "Delly", le MVP de la saison n'a ainsi marqué "que" 19 et 27 points. "Il se jette sur tous les ballons, la tête en avant s'il le faut, il donne tout ce qu'il a", avait apprécié LeBron James.

. Les Warriors passent par la case prison. En pleine finale NBA, les dirigeants de Golden State, emmenés par Bob Myers, ancien bon joueur universitaire et actuel manageur général des Warriors, ont passé quelques heures en prison... Pour la bonne cause, ils ont affrontés l'équipe de basket de l'établissement pénitentiaire de San Quentin, les San Quentin Warriors.

. LeBron James se met à nu: c'est l'image du match N.4 et peut-être même de cette finale 2015 qui a mis les réseaux sociaux en ébullition. Pendant un temps-mort, "King James" remet de l'ordre dans sa tenue et laisse entrevoir involontairement son... pénis devant les caméras de télévision.

jr/amd