NOUVELLES
17/06/2015 06:02 EDT | Actualisé 17/06/2016 01:12 EDT

Mondial-2018/Qualifications: défaite à Guam, l'Inde touche le fond, selon la presse

L'équipe de foot d'Inde a touché le fond, "humiliée" par l'équipe de la minuscule île de Guam, lors des qualifications pour la Coupe du monde 2018, estime mercredi la presse indienne.

Un temps surnommée le "géant endormi" du football par le président démissionnaire de la Fifa Sepp Blatter, l'Inde a été défaite mardi soir 2-1 à Guam, île du Pacifique peuplée de 160.000 habitants et classée 174e au classement Fifa. L'Inde, peuplée de 1,25 milliard d'habitants, est classée au 141e rang.

"HUMILIATION", titre le tabloïd Mail Today, soulignant qu'il s'agit d'une nouvelle contre-performance.

"A un certain point, le mot embarrassant ne donne pas la juste mesure des choses lorsqu'il s'agit de décrire une série de débâcles", écrit le quotidien.

Pour un autre quotidien, The Hindustan Times "le football indien a touché un nouveau fond dans le Pacifique" et il liste la série d'autres défaites humiliantes de la sélection nationale qui peine à se faire une place au pays du cricket.

"L'Inde est en chute libre depuis un moment et sa dernière victoire à l'extérieur dans les qualifications pour la Coupe d'Asie ou du monde remonte à 2001", rappelle le journal.

Le sélectionneur anglais des "Blue Tigers" Stephen Constantine a aussi critiqué ses joueurs, estimant qu'ils "manquaient d'intelligence du football aux moments clé du jeu". Il a cependant souligné que de nombreux joueurs de Guam évoluaient aux Etats-Unis.

Le football gagne en popularité en Inde et l'Indian Super League (ISL), une compétition rassemblant huit franchises avec d'anciennes gloires du foot européen, a atttiré plusieurs dizaines de milliers de spectateurs en 2014.

Mais l'Inde ne s'est jamais qualifiée pour une phase finale de Coupe du monde. Après deux journées, elle occupe la dernière place du groupe D (Inde, Guam, Oman, Turkménistan et Iran) des éliminatoires de la confédération asiatique.

tha/cc/ef/mam