NOUVELLES
17/06/2015 13:27 EDT | Actualisé 17/06/2016 01:12 EDT

Les Etats-Unis rendent à la Suède deux livres anciens volés

Deux livres du 17e siècle volés à Stockholm dans les années 90 et vendus à des acheteurs américains par une maison d'enchères allemande ont été restitués à la Suède, mercredi à New York.

Les livres, récupérés par le FBI dans une librairie d'ouvrages rares de Manhattan et à l'université Cornell, ont été rendus à la Bibliothèque nationale de Suède lors d'une cérémonie à Manhattan, selon les services du procureur de Manhattan.

Les deux livres - dont les propriétaires actuels ignoraient qu'ils avaient été volés - avaient été imprimés au début du 17e siècle en Europe.

Le premier, de l'architecte italien Nicola Sabbatini, datait de 1638 et traitait d'installations de scène et machinerie de théâtre. Le deuxième "Oculus", par le physicien de Bavière Christopher Scheiner traitait de l'histoire de l'optique. Il avait été imprimé en 1619.

Ces deux ouvrages faisaient partie d'au moins 56 livres rares volés à la Bibliothèque nationale de Suède par une employé, Anders Burius, entre 1995 and 2004.

Il les avait vendus, sous un faux nom, pour du cash, à la maison d'enchères Ketterer Kunst, selon le procureur fédéral de Manhattan.

En 2004, il avait avoué son forfait et s'était suicidé, selon la même source.

Les enquêteurs suédois avaient découvert que 13 de ces livres avaient été vendus aux Etats-Unis.

Le livre de Sabbatini avait été acheté aux enchères par Richard Lan, propriétaire de la librairie "Martayan Lan Rare Books" à New York en 2001 pour 27.436 euros.

Le livre de Scheiner avait lui été acheté par un libraire new-yorkais en 1999, qui l'avait vendu ensuite à l'université Cornell, située à Ithaca dans l'Etat de New York en 2001, pour une somme non précisée.

Les deux propriétaires des ouvrages les ont volontairement restitués au FBI, après avoir appris qu'ils avaient été volés, afin qu'ils soient rendus à la Bibliothèque nationale de Suède.

jm/bd/sha