NOUVELLES
17/06/2015 12:30 EDT | Actualisé 17/06/2016 01:12 EDT

Les déchets d'armes chimiques de la Syrie ont été détruits (OIAC)

La totalité des déchets d'armes chimiques syriennes déjà détruites ont été éliminés, a indiqué mercredi l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC).

"L'OIAC salue l'élimination des effluents résultant des opérations de neutralisation menées à bien sur le navire américain Cape Ray", a déclaré dans un communiqué l'organisation basée à La Haye.

Au total, 1.300 m3 d'armes chimiques ont été saisies en Syrie. Une majorité, composée de gaz moutarde et sarin, a été neutralisée sur ce navire de la marine américaine avant d'être transformée en déchets, ou effluents.

Les attaques au gaz sarin d'août 2013 à Damas avaient marqué un tournant dans la lutte contre les armes chimiques. Mis en cause par un grand nombre de pays, le régime syrien de Bashar al-Assad avait fini par accepter un plan international de destruction de son arsenal chimique.

Un site finlandais de l'OIAC a déclaré jeudi dernier avoir détruit 5.643 tonnes métriques de déchets de methylphosphonyl difluoride, un précurseur chimique du gaz sarin. Un site allemand a pour sa part détruit vendredi 335 tonnes métriques de déchets de gaz moutarde.

Le site allemand a été contrôlé par une équipe de l'OIAC et une équipe devrait également se rendre bientôt en Finlande, a précisé l'organisation.

Le directeur de l'OIAC, Ahmet Uzumcu, s'est félicité dans ce même de cette "nouvelle étape dans l'élimination des stocks d'armes chimiques syriens".

Il reste 16 tonnes métriques d'armes syriennes à détruire sur le site de Port Arthur, au Texas, selon l'OIAC.

jhe/tsz-fpp