NOUVELLES
17/06/2015 05:07 EDT | Actualisé 17/06/2016 01:12 EDT

Le coronavirus MERS exclu chez un patient tchèque hospitalisé à Prague

Les analyses ont exclu le coronavirus MERS chez un Tchèque hospitalisé mardi à Prague, qui avait récemment séjourné en Corée du Sud, a annoncé mercredi le ministre de la Santé, Svatopluk Nemecek.

"Sur la base des tests effectués en laboratoire, je peux confirmer qu'il ne s'agit pas de MERS", a déclaré le ministre aux médias.

Ce patient de 26 ans, rentré le 30 mai d'un voyage touristique en Corée du Sud fiévreux et enrhumé, avait été placé dans une unité de traitement des maladies infectieuses à l'hôpital de Prague-Bulovka.

En Allemagne voisine, les autorités sanitaires ont annoncé mardi le décès survenu le 6 juin d'un Allemand de 65 ans des suites d'une contamination par le coronavirus Mers, premier cas mortel de l'année lié à cette maladie en Europe.

Les médecins slovaques avaient exclu lundi la contamination par le coronavirus Mers d'un Sud-Coréen de 38 ans, hospitalisé samedi à Bratislava.

La péninsule arabique constitue le principal foyer de la maladie, avec plus de 950 personnes contaminées et 412 décès depuis 2012 en Arabie Saoudite.

Mais l'épidémie a aussi fait 20 morts en Corée du Sud, depuis qu'un premier patient a été diagnostiqué porteur du virus dans ce pays le 20 mai à son retour d'un voyage en Arabie saoudite.

Il n'existe aucun vaccin ou traitement pour ce virus, qui présente un taux de mortalité d'environ 35%, selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

frj/mrm/bo/ros