Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

La mortalité à la naissance est 70 pour cent plus élevé chez les Autochtones

Les naissances d'enfants mort-nés sont beaucoup plus fréquentes dans les communautés des Premières Nations de l'Alberta que dans la population albertaine en général, révèle une étude.

Des chercheurs de l'Université de l'Alberta ont examiné plus de 425 000 naissances recensées en Alberta de 2000 à 2009. Le risque de morts foetales tardives serait 70 pour cent plus élevé chez les femmes autochtones.

Selon l'auteur de l'étude, Richard Oster, ces taux de mortinaissances sont demeurés stables au cours de cette décennie.

Pourtant, ces taux ont connu des baisses dans d'autres pays industrialisés, a noté M. Oster.

Les résultats de l'étude ont été publiés dans le Journal d'obstétrique et de gynécologie du Canada.

INOLTRE SU HUFFPOST

Des femmes autochtones portées disparues au Canada

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.